Myrath (+ Qantice) au Divan du Monde (23.06.16)

Il faisait chaud en ce 23 juin. Outre la canicule présente dehors, la température est vite montée dans un Divan du Monde prêt à accueillir un des groupes les plus doués du metal oriental, Myrath. Pour accompagner les Tunisiens, Qantice avait été choisi pour assurer la première partie de cette soirée.

Qantice

 

Qantice, c'est tout un concept. Au stand de merch, on pouvait même y trouver un roman nommé comme le nom du groupe. En clair, la formation se revendique d'un univers bien particulier, dont certaines personnes dans la salle font déjà partie en arborant fièrement des t-shirts du groupe. C'est pourtant une immense majorité qui découvre Qantice ce soir.

D'emblée, on est frappé par l'importance du violon dans les compositions du groupe français aux membres d'origines multiples. Rare est la présence d'une violoniste dans une formation, et cela rajoute une touche d'originalité à un groupe si différent. Pour autant, on a du mal à déceler les différents instruments à certains moments. On est partagé entre une incompréhension du morceau et un non discernement total des membres sur scène. Néanmoins, Qantice possède des musiciens doués sur leurs instruments et qui essayent de se faire entendre. Tantôt le guitariste, tantôt la violoniste, tantôt la bassiste, tantôt le batteur, il semble se mettre en place une certaine forme de passation de pouvoir.

Côté public, l'ambiance est assez froide. L'audience bouge peu et ne se montre pas réellement réceptive. Le chanteur demande à plusieurs reprises à son auditoire de danser ou de bouger, mais la réception est faible.

C'est à la fin du set que le groupe devient plus intéressant. Un scream émanant du chanteur, pourtant à la voix plutôt haut perchée, réveille le public. Il en profite pour demander à tous de lever les bras, chose qui sera à peu près suivie. Encore une fois, c'est plus l'individualité de tout un chacun qui prime. On aura donc affaire à un solo de basse, suivi d'un instant où toute la place est accordée au violon puis enfin à la guitare.

Qantice a cherché à nous emmener dans son univers bien particulier, mais la sauce n'a pas particulièrement pris, même si les amateurs de power metal notamment auront sans doute prêté attention à ce groupe atypique.

 

Myrath

 

Les choses sérieuses commencent lorsque les préparations de la scène pour Myrath se finissent pour laisser place aux Tunisiens. Le groupe ne fait pas dans la dentelle et décide d'entrer sur "Jasmin"/"Believer". Le gros tube du dernier album en date, Legacy, fait chauffer la température déjà élevée et l'on comprend bien qui sont les vrais maîtres de la soirée. Après un changement de micro éclair, Zaher Zorgati transmet à travers de sa voix la forme dans laquelle il est ce soir.
 


Le nouvel album est pleinement représenté dans la setlist proposée par Myrath, et les morceaux "Get Your Freedom Back" et "Storm Of Lies" suivent directement "Believer". Légitime, lorsque l'on sait combien le nouvel album des Tunisiens est une merveile de A à Z. "Get Your Freedom Back" permet à Anis Jouini de se démarquer, offrant un son implacable et parfaitement maîtrisé.

Et cette sensation de maîtrise, on la retrouve tout au long de la soirée, Myrath nous offrant une prestation irréprochable avec des membres soudés et débordant de joie de vivre. Entre eux, mais également avec les gens qui leur sont proches. Ils inviteront notamment leur parolier sur scène, alimentant ainsi ce lien qui existe entre eux et qui est fort. Ces émotions, ils nous les transmettent tout au long de leur set.

Les Tunisiens jouent aussi sur une mise en scène incroyable. En plus d'un décor de toute beauté, Myrath fait venir des danseuses sur plusieurs morceaux, comme sur "The Unburnt".
 


Chaque membre est au top ce soir. Le batteur Morgan Berthet est particulièrement puissant sur "Throught Your Eyes". Mais c'est surtout le guitariste Malek Ben Arbia qui nous impressionne ce soir. Sur "Forever And A Day", sa partie solo est irréprochable. Myrath continue d'inviter des gens sur scène, et cela vaut aussi pour des musiciens. Les Tunisiens font appel à une violoniste recrutée quelques jours auparavant pour jouer sur "I Want To Die". Au côté des danseuses, la violoniste ne se laisse pas démonter par la pression et permet à ce morceau d'être un bijou en live.

Toute la bande est au rendez-vous et Zaher Zorgati n'est pas en reste. Sa voix d'or est réellement présente ce soir, et cela s'entend sur "Duat". Le titre s'ouvre uniquement sur la voix du chanteur. En live, "Duat" se revèle être l'une des chansons les plus intéressantes de la discographie du groupe. Elyes Bouchoucha, claviériste du groupe, montre ici une nouvelle fois sa qualité à la fois au clavier mais au chant, en épaulant parfaitement Zaher Zorgati. Il est celui qui arrive à recréer ce son oriental, bien présent dans les compositions du groupe, pour les rendre possible en live.

La soirée semblait parfaite, jusqu'à ce qu'à la fin de "Nobody's Lives", le batteur quitte la scène précipitamment. Elyes Bouchoucha blague et fait savoir que Morgan Berthet est allé aux toilettes. Les minutes passent et le guitariste, sous impulsion du public, se lancera même dans un solo endiablé. On comprend cependant que le batteur ne va pas revenir, chose qui se confirmera et l'on apprendra que Morgan Berthet a attrapé un coup de chaud. Pour autant, il viendra tout de même jouer deux chansons pour le public, "Merciless Times" et "Beyond The Stars" qui concluera ce set.

La soirée se finit précipitement mais on n'en veut pas au groupe. Malgré une setlist raccourcie et donc l'absence de titres géniaux comme "Tales Of The Sand", Myrath a livré un concert plus que remarquable et l'on a hâte de les retrouver en tête d'affiche en cette fin d'année.
 


Setlist :
1. Jasmin
2. Believer
3. Get Your Freedom Back
4. Storm of Lies
5. Wide Shut
6. The Unburnt
7. Through Your Eyes
8. Forever and a Day
9. The Needle
10. I Want to Die
11. Duat
12. Under Siege
13. Endure the Silence
14. Nobody's Lives
15. Merciless Times
16. Beyond the Stars



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements