Prong – Carved in Stone

Cher Monsieur Victor,

Je vous écris pour vous parler du dernier album que vous avez enregistré avec votre groupe  Prong. Tout d'abord, soyez rassuré, je le trouve bon mais voilà...J'aimerais aborder certains  points concernant Carved In Stone. Sachez que j'ai découvert votre Trident avec Beg To  Differ en 1990, sans vouloir trop raconter ma vie j'étais un adolescent dont le coeur ( de  rocker comme le chantait, en bêlant comme une chèvre, un chanteur frisé qui plaît beaucoup  aux desesperates housewives de mon pays, excusez cette longue parenthèse) balançait alors  alors entre le Metal à tendances extrêmes et les groupes « corbeaux » ( on n'appelait pas ça  encore gothique, c'était juste de la Cold Wave ), ce Beg To Differ, je l'ai adoré Mr Victor, le  début d'une grande complicité entre votre musique et moi qui a atteint son point culminant  avec la sortie du formidable Cleansing en 1994. J'avais l'impression d'avoir trouvé le parfait  mélange entre la puissance de Metallica et la polyrythmie ( ah ce Ted Parsons quel batteur )  de Joy Division. J'ai suivi Prong jusqu'à Rude Awakening, avant le split.Puis, j'ai acheté  100 % Live, je l'ai trouvé correct mais...Sans folie. Il manquait un truc sur cet  enregistrement public déjà...Mais je vais y venir.

Lorsque Scorpio Rising est sorti, je me suis  empressé d'écouter cet album enregistré avec un line up renouvelé, mais voilà, j'ai trouvé ce  disque correct mais assez linéaire et il manquait ce truc encore...Je n'ai pas écouté Power Of The Damager, veuillez m'excuser Mr Victor mais j'ai définitivement décroché de Prong  avec Scorpio Rising. Je vais  arrêter là avec ces digressions et revenir à votre dernière  oeuvre Carved In Stone donc...Commençons par les sujets qui fâchent...Lorsque j'écoute  votre dernier disque, j'ai parfois l'impression d'avoir entendu tel riff sur un autre album  enregistré par votre combo, c'est le cas dés le morceau qui ouvre Carved In Stone « Eternal  Heat » qui rappelle le morceau introductif de Cleansing, ce monstrueux « Another Worldly  Device »...Bon, il est efficace quand même ce morceau Mr Victor, là n'est pas le problème,  malgré les similitudes de ton. En revanche, je me montre plus critique pour « Ammunition »,  là c'est à la limite du plagiat de « Another Worldly Device » tellement les similitudes entre  les deux morceaux se font sentir. Pour votre défense, vous allez peut-être me répondre que  cela fait plusieurs décades que AC/DC ou Motörhead ( on vient de me souffler Iron Maiden à l'oreille aussi) composent des morceaux qui gardent la même tonalité et bâtis sur  les même principes. C'est vrai et je ne développerai pas plus ce point surtout que, comme je  l'ai déjà dit, « Eternal Heat » est parfait pour introduire l'album avec son gros riff et ses  roulements de  batterie, il dégage une bonne puissance et c'est l'essentiel.

Cette puissance, on la retrouve tout au long du disque, très bien produit et mixé par le désormais reconnu Steve Evetts ( The Diliger Escape Plan, Symphony X...), que ce soit sur « Keep On Living In  Pain »  ( ah ces choeurs virils qui ramènent à la glorieuse époque de Beg To Differ ou Prove  You Wrong ), « State Of Rebellion » ( et son tempo plutôt Thrash ) et « List Of Grievances »  ( où l'on retrouve encore ce tempo Thrash et ces choeurs à consonance Hardcore qui nous  rappellent que Prong est un groupe new-yorkais même si j'ai appris depuis que vous avez  déménagé à Los Angeles)...Y'a pas à dire Mr Victor, ça bastonne bien sur ces morceaux et  ma foi, ça fait  pas de mal à écouter de bon matin avec le café et les tartines..

Prong

 

Oui mais voilà, je vais arriver au deuxième point négatif, le truc qui manque à vos disques  depuis que vous avez ressuscité Prong : Le groove. Il n'y a plus ce groove terrible que l'on  retrouvait sur Cleansing. Je sais Tommy ( permettez-moi d'être un peu plus familier  avec vous maintenant que nous avons fait plus ample connaissance ), vous allez me dire  : Ce  bon vieux Paul Raven n'est plus parmi nous, là où il se trouve, il doit taper des boeufs  d'enfer avec John Bonham et échanger des plans de basse avec Phil Lynott et il manque,  lui et ses parties dansantes qui s'acoquinaient si  bien avec le jeu de batterie de Parsons,  sur  ce Carved In Stone. Certes, je ne remets pas pour autant en cause la nouvelle section  rythmique que vous avez engagée à savoir le barbu Tony Campos ( qui a fait ses armes dans  Static X, Possessed, Asesino et qui cachetonne aussi dans Soulfly), sa basse, on  l'entend  bien sur « Keep On Living In Pain » et « State Of Rebellion », elle groove même légèrement sur le moyen « Substract » mais n'empêche...Quant à Alexi Rodriguez ( ancien 3  Inches Of Blood ), le gaillard sait cogner, y'a pas à dire, ça s'entend dés « Eternal Heat »  mais aussi sur « Put Myself To Sleep » mais il n'arrive pas à la cheville de Ted Parsons,  autant  être franc avec vous Tommy.il vous faut pour le prochain Prong une vraie section  rythmique, j'ai une suggestion ( appliquez-là si vous voulez...), pourquoi ne pas proposer le  poste de bassiste à Jah Wooble ( qui devait sûrement connaître Paul Raven, vu qu'ils étaient  issus de la même scène Post Punk anglaise ) ? L'ancien bassiste de PIL ne semble plus faire  grand chose depuis quelques années et il a déjà donné dans le Rock Indus à tendances  métalliques avec le groupe The Damage Manual, ça donnerait peut-être envie à Ted de  revenir ? Sinon, je pensais à Robert Trujillo mais là je vise haut, dommage ses talents sont  plutôt en retrait depuis qu'il joue avec des milliardaires...

Enfin voilà mon cher Tommy, rien  de grave mais je voulais quand mettre l'accent sur ces deux aspects. Sinon, votre dernier  album, je vous l'ai déjà dit, il est bon. Vous le présentez dans vos interviews comme un  Melting Pot de toutes les époques de Prong, c'est exactement ça : « Eternal Heat »,  « Ammunition » et « State Of Rebellion » rappellent l'âge d'or de Cleansing tandis que  « Revenge-Serve Cold », « Put Myself To Sleep » et « Substract » font plutôt penser à Rude  Awakening. On y retrouve aussi la hargne de Beg To Differ et Prove You Wrong sur  « Keep On Living In Pain », « State Of Rebellion » et « List Of Grievances ». Puis, mon  cher Tommy, il n'y pas à contester ce fait : Vous savez toujours composer des riffs bien  efficaces ( « Eternal Heat », « Keep On Living In Pain », « Revenge-Served Cold » et sur le  très bon morceau qui donne son titre à l'album ), torcher des refrains qui restent  scotchés  dans la tête ( « Revenge-Served Cold », « Put Myself To Sleep », « State Of Rebellion »  et « Carved In Stone » bien sûr ). Je serai une dernière fois critique avec  « Ammunition »,  « List  Of Grievances », « Substract », « Path Of Least Resistance » ( l'ambiance  mélancolique et le début angoissant du morceau lui donne un certain charme mais la  sauce ne prend pas) et le final « Reinvestigate », ces chansons, sans être mauvaises,  déséquilibrent un peu  la bonne tenue en qualité de Carved In Sand.
Voilà mon cher Tommy, j'espère ne pas vous avoir froisser en vous faisant part de ces  remarques, sachez que je crois beaucoup en l'avenir de Prong, surtout si vous trouvez une  bonne section rythmique...J'insiste. En attendant de découvrir votre prochain chef-d'oeuvre,  je vais  jeter une oreille sur les derniers Ministry ( auquel vous avez participé ) et Killing Joke ( vos héros ), ce n'est pas dit qu'ils feront mieux que vous.

Signé : Un fan qui a beaucoup écouté Beg to Differ sur le chemin du lycée et Cleansing en  sortant des cours de la Fac. La bande son d'une scolarité en dents de trident...

Liste des titres :

1. Eternal Heat  
2. Keep on Living in Pain  
3. Ammunition  
4. Revenge ... Best Served Cold  
5. State of Rebellion  
6. Put Myself to Sleep  
7. List of Grievances  
8. Carved Into Stone  
9. Subtract 
10. Path of Least Resistance  
11. Reinvestigate

Sortie le 24 avril 2012 chez Long Branch Records/SPV

http://www.myspace.com/prong
http://www.prongmusic.com/
http://www.spv.de/
 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements