Europe – Bag of Bones

Et voilà, deux ans et demi après « Last Look At Eden », EUROPE nous offre un digne successeur avec « Bag Of Bones ». Celui-ci sort chez Edel Records comme son prédécesseur. Produit par Kevin Shirley et avec une participation du guitariste Joe Bonamassa sur le titre éponyme « Bag Of Bones », on peut dire que cela annonce du bon sur le papier.

Parlons un peu de la pochette, on s’aperçoit en cherchant bien que tout les titres de l’album sont planqués dans divers endroit de cette couverture. Si, si, cherchez bien… c’est un petit jeu bien sympa à faire. Alors que donne donc « ce sac d’os »? Quel drôle de titre, non? Sans vouloir tout décortiquer, nous voyons encore une progression dans les intitulés… après avoir jeté un dernier regard vers l’Eden (Last Look At Eden ) donc le paradis, on se transforme en sac d’os? Non? Ouais c’est un peu tiré par les cheveux… je vous l’accorde.

 

D’entrée quand l’album démarre avec « Riches to Rags », le ton est donné! Nerveuse, rentre-dedans, bien balancée avec de bons chorus. Cet album est bien la continuation directe de « Last Look At Eden » avec ses sonorités teintées rock des années 70 mais avec un côté moderne. La voix de Joey nerveuse et agressive par moment. Très classe! Dans la même « veine », il y a « Not Supposed To Sing The Blues », le premier single en fait. Je dois bien dire que, rien qu’avec le titre, au moment où je l’avais entendu il y a presque un mois, j’avais eu un peu peur… Du blues… pas du tout mon trip, heureusement ce n’est qu’un titre, et, même si le titre est teinté blues, cela ne me dérange pas du tout. Loin de là, la mélodie et son bon refrain vous trotte dans la tête. Dans ce style à savoir énergique et bien dynamique, il y a « Demon Head ». Très péchue, avec un bon chorus, un super refrain et une mélodie qui vous poursuit. La voix de Joey par moment sest légèrement éraillée et donne un effet très sexy. Quant à « Doghouse », c’est une vieille connaissance puisqu’ils la jouent dans le live du Shepperd Bush Empire sortie en combi CD/DVD en 2011. Bon morceau dynamique, peut-être mieux et surtout plus abouti dans sa version studio définitive! « Mercy You Mercy Me » est un morceau bien vif comme ils savent si bien le faire avec un refrain qui vous rallie à leur cause! Trop bon! Ça va donner en version live! Le refrain est bien martelé par Ian Haugland à la batterie! Petit passage mid-tempo qui laisse place à de belles vocalises de Joey. « Beautiful Disaster » est le bonus de l’édition japonaise. Là aussi un morceau fait pour la scène tout en dynamisme et bonne énergie! Voilà, seul les possesseurs de l’édition japonaise l’auront… et oui, c’est moche… vous savez ce qu’il vous reste à faire…

« Requiem » est un morceau instrumental dans un style presque de musique classique qui ouvre pour la suivante : « My Woman My Friend ». Celle-ci débute en piano/voix un peu bluesy, c’est une ballade pêchue qui sera du plus bel effet en live! Toujours ce son de guitare si reconnaissable! Joey met des effets sublimes dans sa voix.

« Bring It All Home » est la ballade! Superbe, tout en émotion dans la voix légèrement éraillée par moment de Joey. C’est un mix entre « New Love In Town » présente sur le précédent album « Last Look At Eden » de 2009 et « Hero » présente sur « Start From The Dark » de 2004. Les briquets vont « fleurir » lors des futurs concerts!

Et comme à chaque album depuis « Start From The Dark », il y a « l’ovni » de l’album à mon goût. Et pour cet album-ci cela sera « Drink And A Smile ». Surprenant! Dans la voix, les instruments, c’est quoi… de la mandoline? Euh… oui, enfin je crois, et Joey il utilise quoi là pour sa voix? Ça fait bizarre, mais c’est étrangement agréable, une fois de plus EUROPE arrive à me surprendre et ça c’est bon! En même temps, pour moi c’est la moins réussie de l’album, c’est juste pour chipoter en fait pour pas que l’on me dise que j’aime tout ce qu’ils font…
 

J’ai gardé mon coup de coeur pour la fin : « Firebox »!! Plutôt mid-tempo avec une sublime partie de guitare le tout accompagné de magnifiques chorus signé Joey, quelle voix et puissance! D’entrée ce morceau vous poursuit c’est entêtant! De la sitar s’invite aussi dans ce morceau c’est dépaysant, des sonorités surprenantes et envoutantes. Un pur bonheur!

Et voilà, à peine 45 minutes de pur plaisir et l’album se termine déjà… Une fois de plus, je suis sous le charme… Pas de grosses surprises majeures, même si d’étranges sonorités pour eux se glissent dans cet album comme la sitar ou la mandoline… EUROPE c’est EUROPE quoi! Un album très classe, très bien travaillé. C’est professionnel, c’est spontané à la fois. Il y a des ambiances qui sonnent déjà « très live » et cela laisse présager de grands moments lors des futurs concerts qui se profilent au mois de novembre en France. En plus trois dates françaises, c’est royal pour une fois! Devinez qui a déjà sa place pour Paris le 13 novembre?
 

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements