Asylum Pyre (+ Conscience + Freaky Time) au Dr. Feelgood (08.12.2016)

Nous ne le répéterons sans doute jamais assez, la Grosse Radio soutient la scène musicale française. Aussi, lorsque le Paris Metal France Festival (PMF Fest pour les intimes) organise une soirée warm-up quelques semaines avant le festival prévu le premier week-end de janvier, nous nous devions d’y assister. D’autant plus que la soirée organisée au Dr. Feelgood mettait en avant trois participants français à la prochaine édition du PMF Fest et ce gratuitement. L’occasion pour nous de voir et revoir Asylum Pyre et Conscience, et de découvrir Freaky Times, trois formations qui fouleront les planches du PMF Fest début janvier.


Freaky Time

C’est le quatuor ardennais Freaky Time qui est chargé d’ouvrir la soirée devant un parterre de spectateurs plutôt clairsemé, mais néanmoins attentif. Le combo joue un rock assez classique, aux relents punk par moments, le tout enrobé d’une basse parfois funky avec des plans slappés qui apportent un réel plus aux compositions. Menés par Foxy (chant), les Ardennais jouent sans complexe et avec humilité et savent communiquer avec le public, plaisantant entre les titres.

PMFF, Freaky Time, rock, dr Feelgood, paris

La chanteuse possède un joli timbre de voix, parfois rugueux, rappelant parfois Doro. Si la musique de Freaky Time est somme toute assez classique avec des morceaux aux structures simples, le groupe a le mérite de faire taper du pied et de proposer un set efficace, malgré la présence de deux ballades en milieu de set, qui n’altèrent en rien l’énergie du public. Mais quand le groupe souhaite accélérer la cadence, il le fait au son des riffs plus rugueux de Sunky (guitare).

Au final, c’est une belle surprise qu’a su proposer Freaky Time lors de cette soirée warm-up. De quoi se mettre en jambe avant la prochaine édition du PMF Fest.

Conscience

Suite à la prestation de Freaky Time, Phil l’organisateur du PMF Fest prend le micro pour un petit temps de questions/réponses à propos du festival, pendant que les musiciens de Conscience se mettent en place. Les franciliens ont prévu de jouer en acoustique ce soir, puisque le line-up n’est pas au complet. Seuls Matthieu (chant, guitare), Tom (guitare, chant) et Matthieu (clavier) sont présents ce soir, le claviériste assurant des percussions et de la guitare acoustique spécialement pour l’occasion. Officiant habituellement dans un metal progressif complexe à la Pain of Salvation, le trio revisite ce soir des classiques du metal, en ouvrant par une version à la fois fun et surprenante de « Seek and Destroy » de Metallica.

Mais le combo fait fort en revisitant le titre à la sauce Conscience, agrémentant le tout d’harmonies vocales typiques de leur style habituel. On apprécie toujours cette marque de fabrique de la musique des Parisiens, la voix de Tom se mêlant parfaitement à celle de Matthieu. C’est encore une fois le cas sur « At the Hands of the Clock », un morceau qui sera présent sur le prochain album du groupe et qui fait ici figure d’inédit.

Conscience, live, acoustique, PMFF, metal prog,

Autre surprise, le groupe interprète « Return to Serenity » un titre de Testament, avant de plaisanter avec le public (« Ils sont où les metalleux ? Personne n’a reconnu ? ») et d’interpréter un extrait de « Baby one More Time » de Britney Spears (« Là, celle-là bizarrement tout le monde la connait » plaisante le leader).

Ne bénéficiant que d’un temps de jeu limité, le trio en profite pour remercier l’organisation du PMF Fest, avant d’interpréter un dernier titre, cette-fois issu de leur propre discographie. C’est « Distance », tiré d’Aftermath of a Summer Snow, le dernier opus du groupe, qui termine ce set acoustique, dans une très bonne ambiance. Nous souhaitons désormais revoir rapidement Conscience, en électrique cette fois-ci, et avec de nouvelles compositions sous le bras.

Setlist Conscience

Seek & Destroy (Metallica cover)
At the Hands of the Clock
Return to Serenity (Testament cover)
The Beloved’s Cry (Orphaned Land cover)
Distance


Asylum Pyre

Depuis la sortie de Spirited Away, le troisième album d’Asylum Pyre, le line-up du groupe a encore une fois évolué. La chanteuse Chaos Heidi a depuis quitté la formation, remplacée depuis par Oxy Hart au micro. De même, ce soir les parties de claviers seront samplées, puisqu’Armandar (claviers, également membre de Mylidian) n’est pas présent. Enfin, les guitares lead sont assurées par Nils Courbaron, également membre de T.A.N.K. Malgré tous ces changements de line-up, le groupe a tout de même affaire à un public venu nombreux et qui s’entasse dans la petite salle au sous-sol du Dr. Feelgood, prêt à faire un très bon accueil à Asylum Pyre.

Asylum Pyre, PMFF, Warm up, metal, symphonique,

Malgré l’étroitesse de la scène, la formation se donne à fond, tellement même que le paravent en plexiglas qui isole la batterie tombe sur les musiciens, qui prennent cela avec humour. On sent que le groupe se fait plaisir et est totalement impliqué, à l’image du leader du groupe, Johann Cadot (guitare). Ce dernier invite même Matthieu de Conscience, Oliv de T.A.N.K et Lulu (une amie du groupe) pour venir sur scène chanter avec eux sur « Unplug My Brain ».

Le public réserve un accueil réellement enthousiaste à la formation, si bien qu’une fois le set terminé, les musiciens se retrouvent pris de court face à des spectateurs qui réclament un nouveau titre, alors qu’en raison du nouveau line-up, le combo n’a rien répété d’autre. Mais qu’importe, dans la bonne humeur, Johann et ses camarades vont interpréter une nouvelle fois « These Trees » et « Sex, Drugs and Scars », déjà joués précédemment dans la setlist.

PMFF, Metal, France, Festival, Asylum Pyre, Dr Feelgood,

C’est ainsi que s’achève cette soirée warm-up du PMF Fest qui aura permis de proposer un avant-goût du festival à venir, avec trois formations prometteuses, le tout dans une ambiance décomplexée, intimiste et bon enfant. Nous ne pouvons que vous conseiller de venir applaudir à nouveau ces trois groupes les 6, 7 et 8 janvier prochain, aux côtés d’autres artistes français prometteurs ou reconnus tels qu’ADX, Mercyless, Manigance, Vulcain ou encore Thrashback, et ainsi soutenir la scène de notre pays.

Setlist Asylum Pyre :

In Hayao’s Arms
Spirited Away
Silence of Dreams
Second Shadow
Sex, drugs and Scars
These Trees
Unplug My Brain (avec Matthieu de Conscience)

These Trees (reprise)
Sex, drugs and Scars (reprise)

Photographies :  © Watchmaker 2016
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements