Gojira (+ One-Way Mirror) au Stéréolux de Nantes (02.05.2012)

En cette soirée du 2 mai 2012, les Nantais avais le choix entre deux programmes totalement différents : le débat électoral et la venue de Gojira au Stéréolux. Autant vous dire que pour moi le choix a été vite fait!

Alors que le groupe va sortir son nouvel album, L'enfant sauvage, le 25 juin prochain, les fans attendent les Landais de pied ferme, leur dernier passage datant du 11 Février 2009 pour la sortie de l'album The Way of All Flesh.

Depuis, Gojira à pris une envergure encore plus impressionnante en se taillant notamment une réputation outre atlantique.

Récit d'une soirée qui a fait tremblée la terre Nantaise.

ONE-WAY MIRROR

La première partie est assurée pour One-Way Mirror et avec 30mn de retard (planning vraiment trop serré !!) je ne verrais, à regret, que les 3 derniers morceaux.

One way mirror au stéréolux à  nantes

Mais ce groupe m'a fait très bonne impression avec un son puissant et brutal et un chanteur à la voix bien calibrée. Le groupe oscille entre métal et rock, le peu que j'ai entendu m'a donné envie de découvrir un peu plus cette formation. Si comme moi vous voulez en savoir plus sur One-Way Mirror c'est par là : http://www.one-waymirror.com/

Et vous pouvez également consulter la chronique du second album récemment sorti, Destructive by Nature, ainsi que l'interview audio réalisée pour l'occasion.

one way mirror au stéréolux à  nantes

Petite pause pour aller se rafraichir et/ou se désalterer et la salle se remplit à nouveau pour le gros évènement de la soirée.

GOJIRA

Le quatuor du sud-ouest arrive enfin sur scène sous les cris et les applaudissements d'un public déjà bien énervé. C'est avec "Space Time" que le groupe entame sa setlist et c'est un excellent choix qui plante direct le décor : un son énorme qui prend aux tripes!

gojira au stéréolux à  nantes

Comme le veut la règle, je n'aurais droit de shooter que les 3 premiers morceaux joués ce soir, c'est donc en privilégié et derrière les crash barrières que "Remembrance" et le génial "Backbone", les deux dernières chansons autorisées, me feront bouger la tête et taper du pied entre chaque clichés.

gojira au stéréolux à  nantes

Mon boulot de photographe fini, je réintègre la fosse et le show continue avec "Clone" et "Flying Whales", la puissance que dégage le groupe est phénoménale !

Le jeu de scène est hyper dynamique, Christian Andreu et Jean-Michel Labadie ne restent pas en place et sont tour à tour sur la gauche ou sur la droite de la scène (merci la sonorisation sans fil!). Christian serre même quelques mains dans le public entre les morceaux. S'en suivent "The Heaviest Matter of the Universe", gros morceau issu du superbe From Mars to Sirius, et "Tron" tout aussi magistrales!

gojira au stéréolux à  nantes

La voix de Joseph alias Joe Duplantier fait trembler le Stéréolux tandis que son frangin Mario se déchaine sur sa batterie, je crois qu'à ce niveau on peut le dire : c'est dément ! La technicité des Landais est bluffante et en ferais baver plus d'un, c'est sûr.

Le groupe enchaine avec "Wisdom Comes" et un phénomenal "Oroborus" qui ne relache pas la pression. Cela headbangue de partout les bras sont levés et le pit est déchainé.

gojira au stéréolux à  nantes

Puis petite pause lorsque Joseph explique qu'il vont sortir leur nouvel opus en juin mais qu'ils ne le joue pas en concert car si tout le monde se met à filmer avec son téléphone et à balançer ça sur youtube, il n'y aura plus d'effet de nouveauté lors de la sortie officielle. Frustrant ! Mais normal vu le nombre de portables qui étaient de sortie ce soir, on comprend vite où est le problème.

Petit aparté à ce sujet, c'est véritablement pénible d'avoir la vue polluée par des écrans lumineux qui se balladent devant nous! Je n'ai jamais compris et ne comprendrais sûrement jamais la personne qui paye sa place et regarde le concert au travers d'un écran alors que les artistes sont là en chair et en os! Bref... Revenons sur le show.

gojira au stéréolux à  nantes

Le seul titre du futur album qui est joué ce soir est l'éponyme "L'enfant sauvage", (titre diffusé sur la toile quelques jours plus tôt). A l'écoute je l'avais trouvé énorme et en live alors, qu'en est-il me direz-vous? Génial !! Terrible même !! Une ambiance particulière se dégage de ce nouveau morceau et cela laisse présager de très bonne choses sur l'opus à venir. Tout de suite après, c'est "Toxic Garbage Island", deuxième piste du désormais précédent opus, qui soulève la salle.

gojira au stéréolux à  nantes

Joseph s'adresse une nouvelles fois au public et félicite les Nantais car à chaque fois qu'ils viennent dans le coin, ce n'est jamais une date de merde, selon ses propres termes! Ainsi se remémoret-il les débuts du groupe quand ils jouaient dans des bar ou des pizzerias de la ville.

Le prochain titre après ce speech sera "Vacuity", dédicacé au groupe Ultra Vomit (après tout on est presque chez eux !). Le public est en transe mais c'est déjà la fin du set.

gojira au stéréolux à  nantes

Gojira est acclamé par ses fans et revient pour un rappel de deux morceaux... mais pas des moindres : "Ocean Planet" et "Where Dragons Dwell", tout simplement magiques ! C'est une excellente façon de terminer le concert, avec deux classiques du combos issus de l'album qui les a révélés. Les gars resterons un petit moment sur scène pour saluer et offrir les bouteilles d'eau restantes, les médiators et autre baguettes qui volent dans la salle.

gojira au stéréolux à  nantes

Au final, c'est un Gojira au meilleur de sa forme qui nous a servi un set assez court (+ ou - 1h20) mais intense. Une énorme claque pour tous ceux présent ce soir là, et Joseph l'a promis ils reviendront nous voir pour la sortie du prochain album. On attend déjà cela avec impatience!

Setlist :

Space Time
Remembrance
Backbone
Clone
Flying Whales
The Heaviest Matter of the Universe
(Solo de batterie)
Wisdom Comes
Oroborus
L'Enfant Sauvage
Toxic Garbage Island
Vacuity

Rappel :

Ocean Planet
Where Dragons Dwell

Photos : © Seb Photos
Toute reproduction interdite sans mon autorisation écrite

 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements