Betraying The Martyrs – The Resilient

Après deux essais convaincants en 2011 et 2014 ayant tous deux récolté un beau 8/10 sur La Grosse Radio Metal, Betraying The Martyrs fait de nouveau son apparition le 27 janvier 2017 avec un The Resilient tout aussi réussi que ses prédécesseurs.

Betraying The Martyrs est avec Gojira, l’un des plus gros représentants de la musique extrême française. Inutile de débattre sur le sujet, c’est un fait. The Resilient sort chez Sumerian Records en fin de mois, ça en dit long sur le potentiel du groupe. En mélangeant culture française et anglaise,  avec notamment Aaron Matts au chant, Betraying The Martyrs en devient un cocktail explosif et surtout parfaitement dosé.

betraying the martyrs, btm, sumerian records, nouvel album, 2017, the resilient, deathcore

Cependant, The Resilient  ne commence pas de la meilleure des manières, avec l’intro de « Lost For Words » rappelant beaucoup celle de « Terminal » sur l’album Elite de Within The Ruins, sorti en 2013. Betraying The Martyrs a déjà tourné à plusieurs reprises avec ce groupe, ce qui explique sûrement les similitudes que l’on retrouve dans certains arrangements. Heureusement, le combo français retrouve vite sa propre essence et le montre avec tout le reste de l’album.

Les deux premiers titres de l’album sont tout de même vraiment légers et malgré des instrus percutantes et des accompagnements lyriques très bien fichus sur « Lost For Words », nous nous attendions à des compositions plus élaborées. « The Great Disillusion » fait son entrée en jeu pour nous faire mentir. Un chant clair un peu moins présent que sur « Take Me Back ». Un pont en guitare clean accompagnée par une basse puissante, puis des breakdowns bien insérés dans la chanson.

Pour notre plus grand bonheur, l’album garde cette dynamique et chaque chanson qui passe est un nouveau riff percutant qui nous colle quelques claques derrière les oreilles. Les riffs de « The Resilient », « (Dis)connected » et « Behind The Glass » en sont de très bons exemples.

Le deathcore mélodique tombe souvent dans le cliché, avec des mélodies ou des parties de guitares aseptisées et l’explosion de la batterie dans tous les sens. Evidemment, Betraying The Martyrs tombe aussi parfois dedans, mais cela ne baisse pas la qualité de l’album bien heureusement. On pense notamment aux titres comme « Wide Awake » ou « Take Me Back ». 

Le chant clair n’aide pas et même si il est plus percutant que sur les précédents opus, il reste trop en décalage avec l’univers musical du groupe. Le scream est en revanche parfait. On sent la testostérone et la hargne déployées pour ajouter encore plus de puissance aux compositions du sextet.

Betraying The Martyrs a parcouru beaucoup de chemin jusqu’à présent, en explorant un univers musical vaste. Mais la route qu’il reste à faire est encore longue. Avec des albums de cette qualité, nuls doutes qu’un tel groupe continuera à consolider sa place amplement méritée. The Resilient est un album complet, avec des titres excellents et d’autres un peu en dessous. L’équilibre est toutefois présent, en espérant que la prochaine fois la balance penche plus du côté « parfait » que du côté « très bon ». 

Tracklist : 

1- Lost For Words
2- Take me Back
3- The Great Disillusion
4- Dying to Live
5- The Resilient
6- Unregistered
7- Won’t Back Down
8- (Dis)Connected
9- Behind the Glass
10- Waste my Time
11- Ghost
12- Wide Awake

Sortie le 27 janvier 2017 chez Sumerian Records

Site Internet de Betraying The Martyrs
Facebook de Betraying The Martyrs
Twitter de Betraying The Martyrs

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements