Concerts : quand la limite est dépassée…

L'actualité musicale, ce ne sont pas que des nouvelles sur les artistes, mais aussi des informations sur les auditeurs et les spectateurs de concerts.

Nos confrères d'Impericon ont rapporté lundi dernier une actu qui nous a tous touchés. Lors d'un concert de Code Orange, une spectatrice a dû être évacuée de la salle. La raison : un autre spectateur, exécutant un crowdkill, lui a mis un coup de pied dans le visage alors qu'elle se tenait au bord du pit. Résultat : la mâchoire cassée et une hémorragie cérébrale !

Emily, 22 ans, originaire de Salt Lake City, a dû être emmené inconscience aux urgences. Elle a subi plus de six heures d'actes médicaux, et plusieurs jours d'hospitalisation, sans compter les trois mois de convalescence qui l'attentent.
 


Alors oui, c'est un accident. Le service de sécurité, Emily elle-même, ou encore les spectateurs ne peuvent être tenus responsables de ce tragique évènement. Mais cela nous amène à nous poser certaines questions.

Car on ne peut pas interdire ce qui fait l'atmosphère d'un concert ou d'un festival metal. Imaginez le Hellfest sans crowd surfing, wall of death, circle pit, pogo et j'en passe... vous vous doutez bien que le fest perdrait de sa magie, tout comme les concerts metal en général. 

Le groupe s'est exprimé sur le sujet via leur page Facebook : " S'il vous plaît aidez-nous à soutenir notre amie Emily. Nous avons toutes sortes de personnes différentes lors de nos spectacles, et nous devons tous prendre soin les uns des autres, toujours. Nous avons joué des spectacles hardcore partout dans le monde et c'est la première et seule fois qu'une blessure de cette nature a eu lieu, et nous espérons que ce sera la dernière. Nous avons été en contact avec elle et ses proches depuis le début et elle sait qu'elle a obtenu notre soutien à travers le processus de guérison. Nos fans sont très importants pour nous, et comme nous continuons à croître, nous avons tous besoin de nous protéger, nous soutenir et s'entraider les uns les autres. " - Code Orange.
 


On le répète : c'est un accident. Et comme la description l'indique, on ne peut pas prévoir à 100% un accident, seulement éliminer les risques, sans empiéter sur les droits des autres spectateurs, venu en masse pour s'amuser.

Nous ne voulons pas être moralisateur, ni juger des pratiques de concerts considérés "extrêmes" par certains, comme le crowdkill. Mais nous vivons tous une passion à travers la musique et les lives metal. Nous sommes en symbiose avec les artistes qui jouent sur scène et avec la foule qui nous entoure. Mais comme toute chose, cette passion a sa limite. Dans le cas d'Emily, celle-ci a été dépassée. 

Que peut-on donc faire ? Un petit coup d'oeil avant de vous jeter dans un wall of death, vous éloigner si vous vous sentez trop alcoolisé... Certains gestes peuvent vous permettre d'éviter d'être blessé accidentellement ou de blesser quelqu'un d'autre. On ne le redira jamais assez également : portez des bouchons lors des concerts et des festivals. La surdité n'est pas le seul "mal" qui nous guette tous : les acouphènes, ces sifflements/bourdonnements permanents, handicap incurable à ce jour !

Nous espérons que 2017 sera une année riche en musique et en souvenirs mémorables lors des concerts de vos groupes préférés, et que ce genre d'évènements tragiques resteront des cas isolés.

NDLR : Il existe une page de dons pour aider Emily et sa famille à payer les frais médicaux ici.

N'hésitez pas à réagir à cet article !



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements