Engel – Blood of Saints

Et aller, un album de Modern Metal de plus en cette riche année 2012 ! Et cette fois-ci c’est le quintet suédois Engel qui nous sort sa nouvelle galette Blood Of Saints. C’est le second album du combo à sortir via le label français Season of Mist. En effet, Threnody, sorti en 2010, et fit suite à l’excellent Absolute Design sorti en 2007, via SPV quant à lui .

On a coutume de dire qu’un groupe atteint son stade de maturité à son 3éme album. A vrai dire, je ne pense pas que l’on puisse parler de maturité dans le cas présent tant le groupe mise tout sur l’efficacité de sa musique. Engel propose un Modern Melodeath très influencé par leurs compatriotes de In Flames, en y incorporant cependant des éléments plus Power Metal, Pop, ou encore Industriel, voir même Dubstep (les sonorités Electro présentes sur le dernier Korn) sur certains morceaux.

Ce Blood of Saints débute sur « Question Your Place », qui est le premier single de l’album. Et le ton est donné de suite. Engel fait ce qu’il sait faire, la recette du groupe est telle qu’elle l’était sur le précédent album. Grosse rythmique, riffs assassins, vocaux écorchés, refrains à la limite de la Pop, très catchy. La voix très particulière de Magnus Klavborn (ex Headplate) fait d’ailleurs partie des atouts du groupe. Le bougre délivre une prestation irréprochable du début à la fin de l’album. Le nombre se singles potentiels sur cet album est assez impressionnant !

Le reste des musiciens ne sont pas en reste, en effet, Niclas Engelin (In Flames, ex Passenger …) et Marcus Sunnesson (The Crown) délivrent se font plaisir en délivrant des riffs puissants notamment sur la très puissante « Frontline » , et des solis bien sentis dans la plus pure tradition du Power scandinave.

Les rythmiques sont elles assurées par Steve Drennan (Amon Amarth) et Jimmy Olausson (ex Marionette) et de côté-là, rien à dire, c’est groovy, ça tape là ou ça fait mal. Irréprochable et très carré.

La production a été confiée au célèbre Tue Madsen (Dark Tranquillity, Mnemic et tant d’autres), et une fois de plus, c’est une franche réussite. Son massif qui dessert bien les compos du groupe. On commence à être habitué à la qualité avec ce producteur.

Petite ombre au tableau, le morceau qui donne son titre à l’album, « Blood of Saints » est un copier coller d’un des titres présents sur le premier album du groupe. Dommage, le reste de l’album étant savamment varié pour ne pas lasser l’auditeur. Heureusement que le refrain très fédérateur fait dégérer cette impression de déjà vu.

Les suédois font ce qu’ils savent faire, et vu qu’ils le font bien, tout va bien. Cependant, il ne faudrait pas qu’ils se reposent sur leurs lauriers, un faux pas peut vite arriver.

Note réelle : 7.5/10

                                                                                                                                                                        Axel

Vidéo officielle de Question Your Place.

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements