Psykup – Ctrl + Alt + Fuck

Après neuf ans d’absence et leur album We Love You All de 2008, Psykup est revenu le 31 mars dernier avec CTRL + ALT + FUCK . Pour ce faire, l’attente des fans a bien joué : en effet plus de 10 000€ ont été récoltés sur Kisskissbankbank pour produire ce nouvel album. On peut également dire merci au label toulousain (comme le groupe) Jerkov Musiques d’avoir rendu leur reformation possible pour le concert des dix ans du label en 2014.

Julien nous expliquait l’an dernier en interview (voir sous la chronique) : « Psykup c’est à la fois très débridé, complètement fou et rock ‘n roll, ce qui est vraiment barge sur scène puisqu’on peut se permettre de faire n’importe quoi de manière assez libre ; et en même temps c’est une musique très carrée, très quantifiée avec beaucoup de riffs compliqués. » Et c’est complétement ça. Dégligué, tordu, fusion, mais terriblement efficace. Et complétement décadent aussi. C’est à la fois groovy et agressif, savant mélange radical dont les éléments se côtoient étrangement bien en un seul morceau. Et ce, sur quasi tous les titres de l’album. Par exemple, où ailleurs trouverions-nous de la samba associée au metal comme sur l’euphorique « Violent Brazilian Massage » ? Ou encore des plans jazzy comme sur « Cooler Than God » ? Des passages funky et d’autres flamenco (« The Long Ride Home (Sunrise) ») mais bercés dans le hardcore. On aura tout vu. Le mélange des genres est élaboré mais sans perdre de vue la puissance du groupe, ses rythmiques survitaminées aux côtés d’un chant tantôt planant ou clair tantôt complétement démentiellement growlé (écoutez donc les variations sur « We will win this war »). Et tout autour c’est rigoureusement carré et inspiré que ce soit aux guitares ou à la basse (voyez le final roulant de « Fuck Me ‘Til The End Of Times »).

Psykup, Ctrl + Alt + Fuck, nouvel album

L’assemblage si particulier de ces dix titres hyper percutants se crée logiquement et parfois moins confusemment que sur le dernier album plus compliqué et long. Certains titres, comme « The intelligence », restent rigoureusement hardcores ou alternatifs comme « Santa Clauss »

Un grand album que ce CTRL + ALT + FUCK qui nous fend bien la tête avec son incroyable variété de registres et sa puissance joviale. Un ensemble jubilatoire et torride qu’il serait bon d’aller voir cet été sur la route des festivals comme au Download ou aux Eurockéennes. L’été sera chaud !

Sortie le 31 mars 2017

En tournée :

27 mai 2017 Libourne @ Festival invasion de Lucanes
01 juin 2017 Chambery @ Brin de Zinc
03 juin 2017 Jarny @ Plein Air de Rock
08 juin 2017 Lyon @ Transbordeur 20 ans de Médiatone
09 juin 2017 Felleries @ Zze Festival
10 juin 2017 Paris @ Download Festival
24 Juin 2017 Puget sur Argens @ Le Rat’s
07 juillet 2017 Belfort @ Les Eurockéennes
18 aout 2017 Saillat sur Vienne @ Festival les cheminées du rock
07 octobre 2017 Agen @ Le florida
24 Novembre 2017 Bordeaux @ Krakatoa
07 décembre 2017 Toulouse @ Le Bikini
09 décembre 2017 Nantes @ Nantes Métal Fest
14 décembre 2017 Paris @ Trabendo 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements