Rise Of The Northstar au Download Festival France 2017

Représentant français du jour, Rise Of The Northstar avait rendez-vous avec son public sur la mainstage 2 en ce dernier jour de festival. En cet après-midi encore marqué par la chaleur, la température va monter davantage pendant le set des Parisiens.

Le groupe commence par l’un de ses tubes, « Again And Again ». Et déjà ça se déchaîne dans la fosse, le public étant très réceptif au son des Français. Le son est bon, et la voix de Vithia, à l’accent français très prononcé, se fait entendre clairement. Le public clame haut et fort les « BUHA!! » du morceau.
 


Les chansons du groupe sont calibrées pour le live, avec des refrains souvent répétitifs permettant à la foule de faire écho au chant du frontman. Celui-ci d’ailleurs profite véritablement du succès encouru auprès du public pour chauffer davantage les présents, dialoguant souvent avec eux et leur demandant de foutre le bordel. Chose qui est faite, sans aucun problème.

Les guitaristes Eva-B et Air One prennent leur pied, et assènent l’assistance de riffs rentre-dedans et ravageurs. En véritables guerriers, leurs instruments sont particulièrement entendus sur « Samouraï Spirit ». 

Mais plus que la performance, c’est surtout l’ambiance qui caractérise Rise Of The Northstar. Sur « Demonstrating My Saiya Style », le frontman fait accroupir les gens pour mieux les faire sauter. Tout au long du set, le groupe a su s’accaparer les bonnes grâces du public qui a joué le jeu pour donner une des ambiances les plus sympathiques et violentes jusqu’à présent.
 


Rise Of The Northstar ne fait qu’accroître sa notoriété avec son hardcore bien trempé aux influences multiples, passant du thrash dans certains riffs à un phrasé rapide typé rap de la part du frontman.

La formation française est aimée et profite de ce show pour annoncer l’écriture de leur nouvel album en automne, et cela avec rien de moins que Joe Duplantier. Le groupe a donc un avenir radieux à sa portée et sans nul doute qu’il aura marqué les esprits de certains festivaliers grâce à la communion qui s’est créée lors de cette prestation.

 

Photographies : © Nidhal Marzouk 2017
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements