Steel Panther au Hellfest 2017

Samedi – 16h55 – Mainstage 1


Les Californiens, dont la cote monte en flèche depuis une demi-décennie, étaient attendus de pied ferme sur la Mainstage du Hellfest. Si certains fans semblent presque oublier le contenu musical solide des prestations de Michael Starr et sa bande, c’est pourtant un set bien bâti (!) qui est proposé à une foule prête à « fuck all night, party all day » !

Première bonne nouvelle dès les premiers titres : contrairement à l’édition 2015, Aerosmith semble avoir donné son aval à l’utilisation de son avancée de scène par les autres groupes de la journée. Steel Panther en fera de ce fait usage en long et en large, pour le plus grand bonheur de tous. La proximité avec le public s’en trouve boostée, et on arrive presque à retrouver le contact qu’établit le groupe dans les petites salles qu’il sillonne habituellement à travers le monde.

hellfest, steel panther, live, France, 2017, festival, caisson, mainstage, Michael, Starr

Configuration festival oblige, le félin métallique choisit logiquement de focaliser la majorité de son set sur ses hits les plus imparables. Ainsi, un triptyque tel que « Just Like Tiger Woods » / « Fat Girl (Thar She Blows) » / « Death To All But Metal » fait forcément mouche auprès des fans les plus endurcis comme des novices, tous reprenant en chœur les paroles malicieuses du quatuor. Lower The Bar, le dernier mais néanmoins assez décevant dernier effort du combo, n’est pas oublié pour autant : « Goin’ In The Backdoor » et « Poontang Boomerang » se fraient un chemin dans la setlist, aux côtés de la ballade amusante mais un peu rengaine qu’est « That’s When We Came In », et que l’on avait découverte dans le garage de la maman de Lexxi.

Lexxi Foxx justement, est fidèle à lui-même : efficace, il incarne son personnage victimisé à merveille, ce dont ses collègues tirent parti à 200%. Musicalement, ceux-ci sont irréprochables, comme à l’habitude, avec une mention spéciale à Michael, dont le timbre reste constant quelles que soient les conditions.

hellfest, steel panther, live, France, 2017, festival, caisson, mainstage, lexxi, foxxx

En revanche, certains travers récents des concerts de Steel Panther répondent à l’appel, et prennent une dimension plus dérangeante encore sur un set aussi court. Certes, les discours de Satchel sont hilarants de façon générale – quoiqu’un peu répétitifs au bout de 5 ou 6 fois – mais 15 minutes de blabla sur moins d’une heure de concert, ça grignote beaucoup sur le contenu musical ! De même, faire monter une brochette de fans plus ou moins vêtues sur scène fait toujours son petit effet, mais en faire le centre de l’attention pendant plusieurs morceaux devient lourd à la longue.

steel panther, hellfest, 2017, satchel

Bref, on fait nos rabat-joies, mais on a tout de même bien apprécié ce concert, comme quasiment tous ceux proposés par Steel Panther, dont le vingtième degré mériterait d’être mieux perçu. Vu les conditions, dommage que « Hell’s On Fire » n’ait pas été jouée, peut-être qu’une prochaine date réparera ce manquement !

steel panther, hellfest, 2017

Setlist :
Eyes of a Panther
Goin’ in the Backdoor
Just Like Tiger Woods
Fat Girl (Thar She Blows)
Death to All but Metal
That’s When You Came In
Poontang Boomerang
Community Property
17 Girls in a Row
Gloryhole
Party All Day (Fuck All Night)

Photographies : © Nidhal Marzouk 2017
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements