Noothgrush au Hellfest 2017

Vendredi -  12h50 - Valley


Détour par la Valley maintenant pour accueillir le combo américain Noothgrush avec son sludge sale et agressif. La tente est assez déserte mais qu'importe tant le groupe est content de jouer devant le public du Hellfest aujourd'hui.

Après une introduction du chanteur qui nous annonce être déjà bien alcoolisé malgré l'heure précoce - mais toujours moins que ce festivalier allongé sur le sol à gauche de la scène comme nous le fait habilement remarquer le frontman - il est temps pour Noothgrush de démarrer son set et de nous offrir un florilège de sa carrière commencée il y a plus de vingt ans dans la baie d'Oakland en Californie.
 

hellfest, noothgrush, 2017, festival, valley, live


Sous la forme d'un quatuor avec en plus une batteuse derrière les fûts, Noothgrush est donc un groupe qui officie dans un registre sludge plutôt classique. C'est sale et agressif, c'est éreintant et anxiogène et c'est la recette qui marche tout simplement.  Du côté du public c'est assez calme, on sent que l'heure est plus à la découverte pour la vaste majorité des gens. C'est un attrait du Hellfest et qui fait aussi la renommé du festival depuis tant d'années, cette capacité à faire venir des groupes qui ne passent jamais ou que très rarement dans nos contrées habituellement.
 

hellfest, noothgrush, 2017, festival, valley, live


On sent les membres de Noothgrush heureux d'en découdre face au public du festival et le chanteur nous offre une prestation convaincante vocalement - du moins pour le genre - malgré la répétitivité des titres aux fur et à mesure que ceux-ci s'enchaînent. Après une quarantaine de minutes, il est temps pour les Américains de baisser pavillon et de laisser la place aux suivants.

Photos : Thomas Orlanth © 2017
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements