Behemoth au Hellfest 2017

Vendredi – 19h40 – Mainstage 2


L’histoire d’amour entre Behemoth et la France n’est plus un secret tant Nergal et sa bande passent en France aussi régulièrement qu’un festivalier du Hellfest crie « Apéro ». Depuis son dernier passage au Hellfest en 2014, Behemoth n’a cessé d’écumer notre contrée notamment lors de la tournée intitulée Europa Blasfemia, part II. Alors que nous aura réservé le combo polonais pour son nouveau passage sur la Mainstage 2 du Hellfest ?
 

Scénographie en place, pyrotechnie et CO² en place, Behemoth fait dans le show à l’américaine ce n’est plus un secret pour personne. Si comme nous vous étiez au Hellfest 2014 ou à un concert français depuis cette date alors vous ne serez pas surpris de revoir la même chose concernant la scène, malheureusement ce sera aussi le cas pour la setlist quasiment identique. C’est bien dommage pour un groupe à la carrière florissante comme Behemoth de nous ressortir les mêmes titres à chaque fois. Alors oui, The Satanist est un très bon album avec des pépites – notamment « O Father O Satan O Sun! » ou « Messe Noire » – mais quid des très bons titres des neuf autres albums du combo ?

hellfest, behemoth, poland, black metal, 2017, festival, nergal

Après ce petit coup de gueule, rassurez-vous Behemoth en a encore beaucoup sous la semelle et on passe toujours un très bon moment avec les quatres musiciens – même si l’on aurait aimé les voir sous une tente ou à la nuit tombée – qui nous délivrent une prestation carrée et millimétrée. Cette entrée sur « Blow Your Trumpets Gabriel » nous plonge tout de suite dans une ambiance noire et mystique, servie par un son plutôt bon à notre emplacement.

Deux fois pendant le set, une festivalière en fauteuil roulant se fera porter par le public. Un beau moment de cohésion au milieu du blackened de Behemoth

hellfest, behemoth, poland, black metal, 2017, festival, nergal

Juste avant « O Father O Satan O Sun! », on assiste à un changement de backdrop ainsi qu’à un changement de maquillage pour Nergal pour mieux terminer ce set. Behemoth termine son concert sur les chapeaux de roues avec des véritables pépites qui enchantent le public du Hellfest 2017. C’est sur « Chant for Eschaton 2000 » de l’album Satanica que s’achève la prestation mitigée de Behemoth que l’on espère revoir avec des nouvelles chansons ou une nouvelle setlist la prochaine fois?

Setlist:
Blow Your Trumpets Gabriel
Furor Divinus
Messe Noire
Ora Pro Nobis Lucifer
Amen
The Satanist
Ben Sahar
In the Absence ov Light
O Father O Satan O Sun!
Ov Fire and the Void
Chant for Eschaton 2000

hellfest, behemoth, poland, black metal, 2017, festival, nergal

Photographies : © Nidhal Marzouk – 2017
Toute reproduction interdite sans autorisation manuscrite du photographe



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements