Hirax au Hellfest 2017

Dimanche - 14h20 - Altar

14h30 du matin, et le soleil cogne comme jamais sur Clisson : un prétexte idéal pour aller se remettre les idées en place sous l'Altar face à Hirax. La tente est pourtant assez peu remplie au vu du talent des Californiens. Retour sur ce que les absents ont eu tort de manquer.

Présenté à l'américaine par une speakerine, le groupe déboule sur scène en entamant "Hellion Rising", un choix judicieux pour réveiller les métaleux qui ont déjà deux jours et demi de Hellfest dans les pattes. Le public semble dans un premier temps difficile à dynamiser, mais rapidement, la mayonnaise prend. Circles pits et mosh pits en tous genres prennent place au pied de la scène, dans un tourbillon de poussière qui fleure bon la transpiration et la bière.

hellfest, altar, dimanche, thrash, metal, live, 2017

"Lucifer's Infierno" arrive rapidement, et apporte un gros groove, via un son massif et agréable à souhait. Si la perfection n'a pas été atteinte tout le week-end, il faut reconnaître que le son des tentes s'est grandement amélioré par rapport à l'an passé : du tout bon, chapeau à l'organisation pour avoir écouté les demandes du public, et les avoir satisfaites au maximum !

Le son écrasant forme un véritable mur qui rase tout sur son passage, et à travers duquel seul le chant de Katon W. De Pena arrive à percer. Le frontman, en plus d'assurer techniquement, se permet d'imposer son charisme naturel à un public qui lui mange rapidement dans la main. Le reste du groupe n'est pas en reste, avec une mention spéciale au guitariste Lance Harrison, dont le solo sur "Hostile Territory" fait littéralement tourner la tête. Rien de révolutionnaire certes, mais il offre un plan court et efficace, ultra maîtrisé et empreint d'un esprit 100% rock'n'roll qui fait parfaitement le job.

hellfest, altar, dimanche, thrash, metal, live, 2017

Tout au long du set, les Américains se donnent à fond, et offrent tout ce qu'ils ont dans les tripes au public. Cela se ressent, et fait que la mayonnaise prend. Un seul regret toutefois concernant cette prestation sans réelle fausse note : une affluence réduite, due probablement à la fatigue qui s'accumule depuis deux jours et demi, et à la prestation électrique que déploie au même moment Skindred sur les Mainstages. Mais qu'importe, les frocs sont trashés sous l'Altar, et c'est bien le principal !

hellfest, altar, dimanche, thrash, metal, live, 2017

Photographies : © Thomas Orlanth - 2017
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements