Evergrey au Hellfest 2017

Vendredi - 14h20 - Mainstage 2
 

Après une tournée européenne en première partie de Delain pour présenter The Storm Within, l'occasion du Hellfest était parfaite pour ouvrir encore plus l'horizon du groupe, malheureusement bien trop sous-estimé dans nos contrées. La foule se serre au pied de la Mainstage 2 dès la fin du set d'Animal As Leaders pour assister au gros best-of de quarante courtes minutes prévu par Evergrey...

''Vive la France !'' seront les premiers mots du géant Tom S. Englund dès son arrivée sur scène, histoire de se mettre le public dans la poche d'entrée de jeu. Tournée du dernier album évidemment, mais Evergrey n'oublie pas ses classiques, et c'est avec le cultissime ''Leave It Behind Us'' que le groupe se met en jambe. Avec un riff simplifié pour plus d'impact, la bande apparaît souriante et motivée pour les quarante prochaines minutes. Avec un son plus que massif et assez percutant, les riffs lourds assomment une foule plus attentive que déchaînée au premier abord, sous le soleil de plomb de ce vendredi.
 


Et du riff costaud, la setlist en propose à la pelle : du dernier album, nous avons droit à ''Passing Through'', le single le plus accessible de The Storm Within. ''Broken Wings'' est également au rendez-vous, ainsi que la ballade couillue et mélodique ''Black Undertoe''. Les Suédois piochent parmi les titres les plus accessibles de leur discographie. Aucune prise de risque donc mais de l'efficacité bienvenue pour un set assez court.
 


Autour de Tom, chacun assure ses parties avec une énergie et une bonne humeur communicative.  En seconde guitare, Henrik Danhage assume parfaitement une bonne partie des solos en gardant un très bon contact avec le public, et contrebalance le son plutôt propre de Tom avec des rythmiques grasses et puissantes. Les claviers gardent une part belle dans le set, avec de nombreux intermèdes calmes entre les titres, renforçant le relief lorsque le titre suivant démarre. Ajoutez quelques séquences enregistrées pour les chœurs de Tom (dont les enfants du titre ''Distance''), une section rythmique très en place et un chanteur dans ses bons jours, et voilà un jour idéal pour découvrir l'univers d'Evergrey.
 


Profitant de l'arrivée d'eau par la lance à incendie tenue par les vigiles et d'un vent frais passager agréable, le public se réveille, chante et applaudit, étonnant un groupe peu habitué à autant d'audience en France. C'est avec la main sur le cœur et une reconnaissance sincère que le groupe quitte la scène après un ''King of Errors'' émouvant, titre une nouvelle fois efficace qui clôture le set depuis la dernière tournée. Sans artifices ou jeu de scène exagéré, Evergrey a assuré une prestation convaincante et c'est de pied ferme que nous attendons le groupe pour de vraies dates en tête d'affiche.

Setlist :
Leave It Behind Us
Passing Through
Distance
Broken Wings
Black Undertoe
A Touch of Blessing
King of Errors

Photographe: Nidhal Marzouk
Utilisation interdite sans accord du photographe

 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements