Kreator au Hellfest 2017

Samedi – 01h00 – Mainstage 2

Lorsque Kreator arrive sur scène avec un certain retard entraîné par les autres concerts sur les Mainstage, le public est littéralement lessivé, la faute à un soleil implacable toute la journée. Jouant juste après Aerosmith, il n’est pas évident pour tous les amateurs de se frayer un chemin devant la Mainstage 2 à temps, une bonne part de la foule quittant le festival pour un repos bien mérité. Mais lorsque l’enregistrement de « Choir Of The Damned » se fait entendre, les survivants sont devant la scène, prêts pour accueillir une nouvelle fois le Kréateur.

Le choix de l’opener ne suprend plus personne aujourd’hui, c’est bien entendu le désormais classique parmi les classiques “Hordes Of Chaos” qui a eu l’honneur de démarrer le set des patrons du thrash allemand. Et avec lui, tous les artifices que l’on est en droit d’attendre d’une tête d’affiche, d’un groupe de clôture. Jets de confettis, effets pyrotechniques et boules de feu, en passant par le décor scénique travaillé avec ces cercueils diffusant des vidéos, le groupe nous en met plein les mirettes ce soir.


Hellfest, Kreator, Mainstage 2, Thrash, Metal, 2017, report, live

Un set de Kreator est toujours un grand moment live, et cette fois comme d’habitude les riffs incisifs sont au rendez-vous. Malgré l’heure particulièrement avancée et la journée très épuisante qui vient de s’achever, le public se déchaîne sans retenue et les circle pits étendus bien au delà des premiers rangs sont légion. Il faut dire que lorsque la formation allemande interprète « Gods Of Violence », « Total Death » ou encore « Enemy Of God », l’invitation au headbang est irrésistible. Le bulldozer est en marche et ravage la foule encore debout pour un ultime concert cette seconde journée.

 

Hellfest, Kreator, Mainstage 2, Thrash, Metal, 2017, report, live


La setlist est un pur concentré d’énergie et enchaîne un bon paquet de classiques sans véritable temps mort. Dernière sortie oblige, Gods Of Violence est à l’honneur ce soir. Le public connait manifestement déjà très bien ses compositions, et sans avoir besoin de se faire prier reprend les refrains de « Satan Is Real » pendant que Mille Petrozza et Sami Yli-Sirniö l’assassinent avec leurs riffs super efficaces. On peut toujours arguer que le groupe ne fait pas particulièrement d’efforts pour réinventer sa formule en live, malgré le retrait d’anciens classiques pour privilégier les nouveaux titres, mais la machine Kreator est très bien rodée et délivre exactement ce que l’on attend d’elle : de l’énergie, des riffs intenses et des lignes de chant hargneuses. Du très bon thrash, en somme.

 

Hellfest, Kreator, Mainstage 2, Thrash, Metal, 2017, report, live


Irréprochable sur le plan technique, le set des Allemands a su déplacer les survivants pour une ultime décharge d’adrénaline très tardive avant d’aller chercher un repos mérité et salvateur, la majorité ayant préféré quitter le site avant même le début du set. L’énergie des compositions et la bonne humeur du groupe ont pu maintenir le momentum du public après une journée épuisante, en célébrant comme il se doit la venue de ce monument du thrash, l’un des meilleurs représentants du genre.

 

Hellfest, Kreator, Mainstage 2, Thrash, Metal, 2017, report, live


Setlist Kreator :

Hordes of Chaos (A Necrologue for the Elite)
Phobia
Satan Is Real
Gods of Violence
People of the Lie
Total Death
Phantom Antichrist
Fallen Brother
Enemy of God
Hail to the Hordes
Civilization Collapse
Violent Revolution
Pleasure to Kill

Crédits Photo : @Thomas Orlanth & Nidhal Marzouk 2017
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements