Blood Ceremony au Hellfest 2017

Samedi – 16h00 – Valley


Venus chercher un peu de fraîcheur durant la journée, les festivaliers ont été plutôt nombreux cette édition à investir les tentes en plein après-midi, générant souvent une augmentation du public. Pas besoin de ça pour Blood Ceremony, le groupe canadien entraîné par Alia O’Brien, qui est venu tenir un concert singulier sous la tente de la Valley samedi après-midi. Au menu, du doom teinté de folk voire de rock progressif par moment.
 


Ouvrant sur « Old Fires », tiré comme deux autres des titres interprétés du dernier album en date, Lord Of Misrule, Blood Ceremony commence le show par une facette énergique de sa musique. On est face à du hard rock teinté de doom dans la veine de Black Sabbath. Les riffs ont de la consistance et on retrouve avec plaisir certains passages vraiment rock’n’roll. On peut déjà constater que les deux membres principaux de la formation, Alia et le guitariste Sean Kennedy, sont également ceux qui s’investissent le plus dans la prestance scénique.

 

Hellfest, Blood Ceremony, Valley, Doom, Psychédélique, 2017, report, live

Assez loin des compositions plus énergiques fournies en parallèle, « Goodbye Gemini », « Half Moon Street » ou encore « Drawing Down The Moon » s’éloignent nettement du registre du rock, et rappellent nettement Jethro Tull, influence évidente du groupe. En fait, on trouve même un petit côté Patti Smith dans les lignes de chant, tandis que le style de jeu aux claviers est directement tiré du rock progressif des années 70. Les clins d’oeil ravissent les amateurs de cet âge d’or et le retour dans le passé est savoureux. Au rang des points négatifs, on note quand même un son assez plat et manquant d’énergie, sensiblement moins élevé que lors des autres concerts.

 

Hellfest, Blood Ceremony, Valley, Doom, Psychédélique, 2017, report, live

Il ne faut pas forcément un défouloir d’énergie pour contenter les foules, et Blood Ceremony l’a rappelé en jouant une musique très soft, même par rapport aux autres formations officiant sous la tente de la Valley. Leur style atypique lors de cette édition, empruntant autant à Jethro Tull qu’à Black Sabbath, a su attirer un lot de curieux pour découvrir la musique de ce quatuor Torontois jouissant qui plus est d’un bon temps de set.

 

Hellfest, Blood Ceremony, Valley, Doom, Psychédélique, 2017, report, live

Setlist :

Old Fires
Goodbye Gemini
Drawing Down the Moon
Half Moon Street
Lord of Misrule
I’m Coming With You
The Magician

Crédits Photo : @Lionel / Born 666
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements