Mat (guitare, chant) des Bukowski après leur concert au Hellfest 2012

Nous sommes le vendredi 15 juin 2012 au Hellfest, Bukowski vient de se produire sur scène et, ô miracle du destin, nous tombons sur les deux frangins entre les toilettes et l’espace presse du VIP Area.

Sans hésiter, nous nous lançons donc dans rapide interview de Mat, guitariste-chanteur du groupe, une heure environ après la fin du show sur la Mainstage 1. Une nouvelle étape de franchie pour le groupe francilien après un début de carrière salué par la critique et un passage remarqué au Sonisphere France l’an passé.

En mode réaction à chaud, avec quelques petites infos sur l’avenir du groupe, le temps de quelques petites minutes, avec son frère Julien (basse/chant) pas loin…

Ju de Melon : Nous voici avec Mat de Bukowski un peu plus d’une heure après le show du groupe sur la Mainstage 1 du Hellfest… premières sensations à chaud ?

Mat : Toujours un petit peu dans les nuages parce que c’était magnifique. On a eu un accueil d’enfer, on n’imaginait pas tout ça, en plus on a évité la pluie… Tout est vraiment parfait, l’organisation est géniale, c’est vraiment une consécration pour nous et tout s’est très bien passé.

Vous n’avez pas eu trop de stress avant d’aborder ce show ?

Sincèrement ça a été, on a vraiment bien dormi cette nuit et en plus on s’est couché assez tôt. On a vraiment voulu bien faire les choses. Du coup pas de stress, non !

Avec un choix de setlist forcément restrictif car vous ne jouiez pas très longtemps par rapport à d’habitude, comme ce fut le cas au Sonisphere l’an passé…

En effet ! Le Sonisphere c’était déjà un petit peu plus long, par contre… donc oui du coup là ça a été un peu plus compliqué de bien choisir les morceaux mais bon je pense que le résultat est là, les gens ont l’air d’avoir bien kiffé, donc on est vraiment contents sur ce point.

Vous avez terminé sur la chanson « Bro You Save Me », fait rare et osé ma foi !

Oui, c’était risqué ! Normalement à la base on se servait de ce morceau pour ouvrir le set il fut un temps, et là ça faisait un moment qu’on ne l’avait pas joué… On s’est dit que c’était la bonne occasion de le ressortir ici pour voir un petit peu le résultat, et ça a l’air d’avoir bien fonctionné ! Non franchement, nous sommes encore sur un nuage là !

Mat Bukowski Hellfest 2012 Mainstage 1 (La Grosse Radio)

Un de mes collègues découvrait Bukowski en live figure-toi, il a bien aimé et il a même trouvé que sur « Mysanthropia » il y avait le rythme de « Kickstart My Heart » de Mötley Crüe… amusant non ?

Génial (rires) ! Ca tombe bien car on écoutait justement du Mötley Crüe dans le camion en arrivant. On aime beaucoup cette scène des années 80. De toute façon on aime tout, du death metal jusqu’à ça, nous sommes très ouvert !

Parlons rapidement de l’avenir du groupe, quelques concerts ou encore tournées à venir ?

Là on part pour une petite tournée de trois dates avec DevilDriver. On passe par Vauréal, à Rouen, puis pour la fête de la musique à Valenciennes. Ensuite on sera à l’affiche d’un festival de bikers à Montalivet, ça promet ! Une fois tout ça passé, on fera une pause je pense car on ne va pas tarder à rentrer en studio pour le troisième album qui devrait sortir dans le premier trimestre de 2013.

On attend ça avec impatience ! Il sera encore plus metal peut-être ?

Oui il sera peut-être un peu plus costaud qu’avant, c’est vrai. Plus progressif peut-être, on a osé plus de choses et ce sera plus violent.

Progressif…. vous allez donc devenir les nouveaux Dream Theater ? (rires)

Non non (rires), tu sais on a appris à jouer tout seul donc tout ce qui est gammes ou côté technique vaut mieux pas trop compter sur nous !

Ce qui compte c’est l’énergie après tout !

Oui, c’est clair, de toute façon on est là pour se faire plaisir et franchement on est très heureux d’être là.

Merci à toi Mat, ainsi qu’à ton frangin Julien qui nous a rejoint sur la fin, bonne fin de Fest et profitez bien !

Merci à toi aussi, et à très bientôt j’espère !

Bukowski Hellfest 2012

(Photo à retrouver sur le Facebook officiel de Bukowski)

Evidemment le Live Report de cette prestation Bukowskienne vous sera proposé bientôt, ceci étant une mise en bouche indirecte en guise d’apéritif qui vous indique déjà une chose : tout s’est fort bien passé pour l’un des groupes montants de la scène rock/metal française. Et on ne peut que s’en féliciter !
 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements