Motionless In White au Hellfest 2017


Dimanche – 00h00 – Mainstage 1


C’est le troisième passage français de la semaine pour Motionless In White après une date parisienne avec Of Mice & Men et The Devil Wears Prada ainsi qu’un détour par Lyon pour participer au Longlive Rockfest. C’est dans le cadre de la promotion de Graveyard Shift que la bande de Scranton se pose devant nous. Au programme du metalcore qui sent bon les riffs et les breakdowns !

Il y a trois ans déjà, Motionless In White investissait le site du Hellfest mais sur la Mainstage 2 dans le cadre de sa tournée d’été centrée autour de l’album Reincarnate. Aujourd’hui c’est avec la sortie toute récente de Graveyard Shift que le groupe américain emmené par Chris Motionless (chant) s’avance sur la Mainstage 1 du festival. Si vous nous lisez régulièrement vous savez que nous avons adoré le dernier opus du combo et c’est donc avec impatience que l’on attend de voir ce que vont donner ces nouvelles compositions sur scène.

hellfest, motionless in white, metalcore, 2017, festival


C’est d’ailleurs avec le titre d’ouverture de l’album, ‘’Rats’’, que Motionless In White entame son set sous le soleil et la chaleur accablante de Clisson. Le son est clair, net et précis de notre position nous permettant d’apprécier le chant clair et crié du leader de la formation. Alors que souvent le chant clair dans le metalcore n’est clairement pas la meilleure partie, Chris Motionless assure les deux comme un champion offrant une véritable singularité à son groupe.
 

hellfest, motionless in white, metalcore, 2017, festival


Comme d’habitude, c’est maquillé et grimé que Motionless In White se présente sur scène renforçant l’impression que nous avons devant nous un Marilyn Manson qui fait du metalcore, d’autant plus que Ghost (basse) nous offre une toute nouvelle imagerie sur cette tournée. Un Ghost qui va d’ailleurs passer beaucoup de temps perché sur les amplis de chaque côté de la batterie de Vinny Mauro, ponctué de quelques sauts.
 

hellfest, motionless in white, metalcore, 2017, festival


Graveyard Shift, mis au cœur de la setlist, nous délivre ses plus belles pépites autour notamment des singles ‘’Eternally Yours’’ ou de ‘’570’’. Même le moins bon titre de l’album, ‘’LOUD (Fuck It)’’, passe l’épreuve du live sans encombre. Reincarnate n’est pas oublié et c’est avec un plaisir non dissimulé que l’on martyrisera nos cervicales sur ‘’Death March’’ ou le morceau éponyme.

hellfest, motionless in white, metalcore, 2017, festival

Avec ce nouvel album et cette prestation, Motionless In White se positionne aisément comme un groupe phare du metalcore à l’heure actuelle. Au travers des neufs titres, on aura pu retrouver toute l’efficacité des compositions du combo et assister à une prestation scénique ultra convaincante.

Setlist:
Rats
Break The Cycle
Eternally Yours
LOUD (Fuck It)
Reincarnate
Death March
Devil’s Night
Abigail
570



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements