Megadeth au Hellfest 2012

Megadeth écrase la tête de la Mainstage 1 le vendredi  à 23h

Tête d’affiche de la première soirée du Hellfest 2012, Megadeth a donné une prestation complète mais qui manquait de punch en début de concert. Le groupe a tout de même réussi à redresser le tir par la suite.

Megadeth fait partie de ces groupes qui peuvent constater à quel point le festival Hellfest a grandi. Venus en 2007 pour promouvoir l’album United Abominations, les thrashers ont pu constater une affluence bien plus importante en 2012. Le groupe tient ici le haut de l’affiche pour la journée du vendredi afin de promouvoir son dernier disque en date : Th1rt3en.

Malgré ces paramètres, les californiens trouvent le moyen de rater leur entrée. Commençant le set sur un morceau inconnu du dernier album, « Never Dead », le groupe doit faire face à des problèmes de son qui rendent l’ensemble difficilement compréhensible. De plus, Dave Mustaine, n’ayant visiblement pas pu s’échauffer la voix, rencontrera de grosses difficultés de chant pendant les trois premiers titres. Ayant du mal à rentrer dans le concert, le public se montrera peu réactif au début de la prestation, malgré la présence du classique « Hangar 18 » en troisième position.

Dave Mustaine Megadeth

Les vides que laisse le groupe entre certains morceaux n’aident pas non plus le public à se mettre dans l’ambiance. Néanmoins, le show pourra réellement commencer à partir de l’enchainement des trois power-ballads « Trust », « In My Darkest Hour » et « Foreclosure Of A Dream », qui arriveront à convaincre les festivaliers, avec un son qui rend le tout plus audible.

Hormis la performance vocale faiblarde du frontman, le travail des musiciens ne déçoit pas. Bien mis en avant dans le mix, Dave Ellefson se montre toujours aussi habile à la basse, et ne manquera pas d’exhiber ses prouesses avec « Dawn Patrol » et « Peace Sells ». Côté guitares, Dave Mustaine et Chris Broderick se complètent toujours autant, et le second n’éprouve toujours pas de difficultés à reproduire les solos de l’illustre Marty Friedman. Aux baguettes, Shawn Drover, malgré son manque de groove, arrive à consolider le tout et à se montrer habile sur l’ensemble des titres.

Côté setlist, si les titres sont généralement habituels mais bien choisis, avec malgré tout quelques titres plus méconnus comme « Angry Again », on remarque une sérieuse baisse de rythme aux deux tiers du concert, à cause d’un enchainement malvenu de trois titres du dernier album. Loin d’être fédérateurs, ils font retomber l’ambiance que le groupe avait réussi à installer. Les distiller petit à petit dans le set aurait été judicieux. A la toute fin du concert, voyant qu’il leur reste plus de temps que prévu, les musiciens de Megadeth se permettent d’inclure une rareté, « Mechanix », issu de leur premier album, au milieu du classique « Holy Wars… The Punishment Due ». Une surprise bienvenue dans un set presque convenu, avec dans son ensemble des titres qui reviennent souvent.

Dave Ellefson Megadeth

Visiblement en petite forme et ne bénéficiant pas des meilleures conditions sonores, Megadeth ne livre pas ici sa meilleure performance dans l’hexagone. Souvent de passage en France, le groupe de Dave Mustaine ne renouvelle pas assez ses setlists et n’a pas su transcender les festivaliers, qui ont mis du temps à rentrer dans leur concert. Tournant régulièrement, les californiens ont toutes les chances de se rattraper.

Setlist :

Never Dead
Head Crusher
Hangar 18
Trust
In My Darkest Hour
Foreclosure of a Dream
She-Wolf
Dawn Patrol
Poison Was the Cure
Sweating Bullets
A Tout Le Monde
Angry Again
Guns, Drugs & Money
Whose Life (Is It Anyways?)
Public Enemy No. 1
Symphony of Destruction
Peace Sells

Rappel :

Holy Wars… The Punishment Due / Mechanix

Silent Scorn (outro)

Pour accéder à toute la galerie photo de ce concert, visitez :
http://www.yog-photography.com

Photos : © 2012 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements