Vomitory au Hellfest 2012


Vomitory au Hellfest 2012

Vendredi 15:45 – The Altar

 

Ni rien ni personne ne s’attendait à ça, et pourtant la scène Altar a tremblé sous les pieds des Suédois de Vomitory. Non pas parce que les membres du groupe ont une présence furieuse sur scène, bien au contraire c’est encore une fois bien ancrés sur leurs deux pieds que les musiciens  vont jouer. Mais tout simplement parce que le public a donné à ce concert des allures de guerre !

 

Sur le champ de guerre, je me projette en première ligne pour n’en rater aucune miette et derrière moi aussitôt des tranchées se creusent. Leur utilisation ? Le projetage d’armes de destruction massive, à savoir des corps de métalleux en nage qui s’entrechoquent ou entreglissent, le sourire aux lèvres. Parfois, c’est une mêlée qui se dessine entre frères d’armes et de Metal.

 

En matière de Brutal Death, rares sont les groupes qui rivalisent avec Vomitory et ils le prouvent une fois de plus en nous débitant un set extraordinaire, avec quelques hymnes comme  « Regorge in the Morgue» tiré de leur dernier album Opus Mortis VIII, mais aussi « The Dead Awaken » et « Terrorize, Brutalize, Sodomize », très bien reçus par le public.

La guerre continue avec un « Hollow Retribution » sur lequel une trève semble se dessiner, tou ten mid-temp. Mais le groupe réenchaîne sur des morceaux plus brutaux exécutés toujours à la perfection.

 

En coulisses, Lars Göran Petrov de Entombed regarde tout le set avec délectation.

Au niveau son, on peut effectivement noter que l’ingénieur son n’était pas au mieux de sa forme, et quelques larsens s’échappent d’ici de là du micro. Mais la prestation n’en est pas complètement gâchée, bien au contraire.

 

Le set termine sur « Chaos Fury » et « Blood Rapture » qui ne servent qu’à essorer le public déjà parfaitement brassé. 

 

Katarz

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements