Machine Head au Hellfest 2012

Machine Head fait headbanguer la Mainstage 2 le samedi à 22h

Les thrasheurs modernes, grands habitués du festival, sont venus présenter les titres de leur dernier album avec un show énergique mais similaire aux précédents de la même tournée.

Alors que le soleil est en train de se coucher, les quatre thrashers de Machine Head font leur entrée en scène. Les spectateurs sont venus nombreux pour apprécier la performance du groupe, alors que leur dernier passage au Hellfest date de 2010, preuve du succès constant du des californiens et de leur bonne réputation de groupe live.

Réputation qui ne faillira pas ce soir, grâce à un Robb Flynn bien en voix et un son puissant, laissant à chaque musicien l’espace nécessaire pour exprimer son talent. Ainsi, la basse ronde d’Adam Duce enrobe parfaitement le jeu de batterie précis et puissant de Dave McClain. Pendant ce temps, les guitaristes Phil Demmel et Robb Flynn servent les riffs gras au kilo et se complètent dans des duels de solos épiques, le tout interprété avec grand professionnalisme.

Machine Head Robb Flynn

Cela n’empêche cependant pas au groupe de montrer qu’il s’amuse sur scène, ni au frontman charismatique de mettre l’ambiance dans le public, en se montrant généreux en remerciements, en complimentant les autres groupes de la journée, particulièrement Death Angel, Exodus et Sacred Reich. On notera cependant quelques redites avec shows précédents, que ce soit dans la présentation des titres « Locust » et « Darkness Within », ou dans certaines intervention avec le public, comme le coup du verre jeté à la foule, fait à chaque concert. Le concert est bien exécuté, mais semble manquer d’un peu de spontanéité.

Ces redites sont d’autant plus flagrantes au regard de la setlist. Le groupe nous délivre une setlist similaire à celle de leur dernier concert au Zénith de Paris, tronquée de quelques morceaux car le groupe n’a qu’une heure pour jouer. L’accent est toujours mis sur Unto The Locust, avec l’épique “I Am Hell (Sonata in C#)” en ouverture et le rageur « This Is The End », couplé avec les éternels classiques dont « Aesthetics Of Hate », pour lequel Robb Flynn rendra hommage à Exodus et au titre « Strike of The Beast », titre dont s’est inspiré le chanteur.

Cela n’empêche cependant pas au public compact d’adhérer complètement au show, en headbanguant sur « Halo », criant à l’unisson sur « Davidian » ou en se recueillant sur « Darkness Within ». On voit ainsi que les classiques et les récents suscitent un grand enthousiasme de la part d’un public complètement acquis à la cause du groupe.

Machine Head Dave McClain

Jouant cette fois en tête d’affiche de la Mainstage 2, Machine Head montre qu’il n’a pas démérité sa gloire en convaincant l’ensemble des metalleux venus en masse. Il ne reste plus au groupe qu’à varier les plaisirs et d’exploiter son riche répertoire plus en profondeur sur les prochaines dates de cette tournée qui s’annonce remplie de succès.

Setlist :

I Am Hell (Sonata in C#)
Old
Imperium
Beautiful Mourning
Locust
Aesthetics of Hate
Darkness Within
This Is the End
Halo
Davidian

Pour visiter le site de notre photographe officiel, une seule adresse :
http://www.yog-photography.com

Photos : © 2012 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.
 
 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements