Alissa White-Gluz et Michael Amott de Arch Enemy

 

C’est lors d’une après-midi pluvieuse que nous nous rendons à Paris dans un grand hôtel pour rencontrer Michael Amott et Alissa White-Gluz en pleine tournée promotionnelle pour leur nouvel album Will to Power.

 

Bonjour et merci de nous recevoir, comment se passe la préparation de votre tournée ? Quelle est la journée type de Arch Enemy ?


Michael : En ce moment nous parlons surtout de Will to Power. Nous venons de passer trois jours à Londres, aujourd'hui nous sommes à Paris et nous irons en Allemagne par la suite. Nous sommes principalement en contact avec des journalistes comme vous. Nous partirons ensuite faire la tournée des festivals cet été. La tournée débutera en septembre si je ne me trompe pas.

Alissa : Nous allons tourner au Japon, New York, c’est fatiguant mais excitant.

Il y a quelques jours vous avez dévoilé l’artwork de Will to Power, pouvez-vous le détailler ?
 

Michael : On a décidé de travailler avec un nouvel artiste qu’on a trouvé aux Etats-Unis, on a beaucoup aimé son style, la façon dont il peignait, ses créations sont uniques et il était fan du groupe. Il a créé l’artwork en dix jours puis il nous a envoyé plusieurs versions pour avoir notre avis. Si tu regardes attentivement tu verras une multitude de symboles, des animaux, des signes issus de différentes cultures. On lui a donné les thèmes, les paroles et la musique pour qu’il puisse travailler et s’en inspirer, on en est très content.

Quels sont les thèmes principaux abordés dans Will to Power ?

Notre album précédent abordait des thèmes très personnels, avec des parties sombres et claustrophobiques et on ne voulait pas se répéter sur le nouvel album. Les paroles abordent des sujets qui sont beaucoup plus larges et elles empruntent de nombreuses directions. On parle de politique entre autres choses. Ce n’est pas un concept album, d’ailleurs on n’en a jamais fait, pour moi chaque album est un concept ! Je considère Will To Power comme un nouveau chapitre de nos vies.

Quel message voulez-vous faire passer ?

Alissa : Comme Michael le dit, on ne cherche pas particulièrement à faire passer de message, on écrit ce qu’il nous plaît et comme on le ressent. Quand le temps est venu d’écrire les paroles, on recherche la puissance, on veut réveiller les gens, leur faire prendre conscience de qui ils sont, leur faire comprendre que rien n’est jamais acquis, tu vois ? (rires).

Allez-vous sortir un clip prochainement ?

Michael : Oui, le premier single va sortir bientôt (NDLR le 14 juillet), on a un autre clip qui sortira plus tard, c’est pour nous une chance de pouvoir montrer notre travail sur YouTube. Notre communauté est énorme et c’est vraiment génial de pouvoir utiliser ce moyen pour diffuser notre musique, et rester en contact avec nos fans. Beaucoup de vieux artistes considèrent que cette plateforme n’est pas utile et préfèrent passer sur MTV par exemple. Pour nous c’est un moyen facile de promouvoir notre musique et de la faire découvrir au monde entier.



 

Où avez-vous enregistré Will to Power et qui l’a produit  ?

Michael : En Suède, je me suis occupé de la production avec Daniel Erlandsson qui l’a co-produit. Il y a beaucoup de personnes impliquées dans le projet, on travaille avec d’excellents ingénieurs qui font un travail extraordinaire sur chaque instrument, et ça s’en ressent quand on écoute le produit final.

En combien de temps avez-vous enregistré l’album?

Michael : C’est marrant parce qu’on a tout fait pendant nos tournées cette année, c’est beaucoup de travail notamment pour la guitare ça m’a pris trois semaines. Je parle de travail mais on n’a pas l’impression d’être au travail tu vois ? C’est un plaisir de composer au quotidien et de faire écouter le résultat à nos proches. Créer de la musique c’est vraiment le job de rêve (rires) je ne vais vraiment pas m’en plaindre !

Pouvez-vous nous décrire votre nouvel album en quelques mots ?

Alissa : Je pense qu’il est aventureux, sans peur, fort et intéressant.

Michael : Oui c’est bien résumé !

Pouvez-vous nous parler des influences de Arch Enemy ? Quels sont les groupes qui vous inspirent le plus ?

Alissa : On aime beaucoup de groupes et chacun nous apporte son influence. Personnellement j’aime la musique des années 1970 et 1990, aussi bien la musique classique que le metal.

Michael : J’ai commencé à écouter de la musique très jeune sur vinyles, ça a créé une véritable connexion émotionnelle. Ma mère écoutait beaucoup de musique classique, c’est d’ailleurs le premier genre de musique auquel j’ai été exposé. Après ce sont mes amis qui m’ont fait écouter d’autre genres, du punk, du metal. J’ai écouté du Stevie Wonder, David Bowie et du Carole King. Ironiquement certains groupes de metal étaient trop intenses pour moi, je me disais que ça criait trop, que les rythmes étaient trop rapides. (rires)

Alissa : Cela a été la même chose pour moi. Quand je regardais les chaines musicales à la télévision et qu’il y avait du metal, je me disais que j’aimais bien mais ça criait trop.

Michael : J’avais l’impression d’entendre le diable chanter et ça a fini par m’impressionner. Pour répondre à ta question, je pense que tout ce qu’on a écouté depuis notre enfance nous a influencé dans notre musique, que se soit metal ou autre. On ne cherche pas à sonner comme tel ou tel groupe mais plutôt à apporter notre propre personnalité. Tu peux retrouver du thrash à la Slayer et Metallica, du death ou du heavy à la Iron Maiden.

Quel est votre morceau préféré sur Will to Power ?

Michael et Alissa : C’est une question très difficile ! (rires)

Alissa : C’est dur de répondre parce que chaque morceau est puissant et est différent. Quand j’écoute l’album j’aime chaque titre, mais si je devais en choisir un ce serait "Blood on the Water".

Merci d’avoir répondu à mes questions.

Michael et Alissa : Merci à toi et à très bientôt en concert !

Crédit photo: Lionel / Born 666
Utilisation interdite sans accord du photographe.

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements