Saint Vitus au Hellfest 2012

Samedi 16 juin, 21h45 - Valley

Ca plane pour eux !

Peu après notre interview riche en émotion en compagnie de trois des quatre membres du combo, retrouvons Saint Vitus sur scène pour un show en dehors du temps, habité d'une lourde légèreté comme seuls les américains peuvent nous l'offrir. Avec le quatuor doom trad, le spectacle commence avant l'heure officielle puisque ce sont les musiciens eux-même qui viennent faire leur balance avec un professionnalisme teinté de truculence, surtout de la part du guitariste Dave Chandler. Même le préposé au soundcheck vocal viendra "chauffer" rapidement la foule, de quoi mettre directement dans l'ambiance...

Dave Chandler / Saint Vitus / Hellfest 2012 Valley / La Grosse Radio

C'est sur l'introduction "Vertigo" (présente en interlude dans le dernier opus) que la mise en place officielle des musiciens se fera, presque comme une procession que chacun observera avec respect. "Blessed Night" entame les hostilités tout en puissance psychédélique, derrière un backdrop visuel représente la pochette du dernier album : Lillie: F-65.

Ce nouvel opus sera ainsi présenté par le chanteur Scott "Wino" Weinrich en introduction de "Let Them Fall", et représenté largement dans la setlist puisque quatre morceaux sur les dix proposés seront issus de cette offrande. Particulièrement fiers de cette sortie, les membres de Saint Vitus se donnent à fond, habités par le concept et chaque note. Le morceau "Bleeding Ground", single choisi à l'époque, sera même dédicacé au gouvernement qui refuse l'aide aux plus nécessiteux. Eux qui se pensent meilleurs que nous, ils ne comprennent au final pas grand chose... car seul l'humain compte selon nos quatre doomeux, imposant ici un message politique en adéquation avec la mélancolie qui les habite. "The Waste of Time", la plus "trad" de Lillie, se jouera quant à elle le poing levé en signe de résistance et d'adhésion totale à la musique du groupe.

Scott Wino / Saint Vitus / Hellfest 2012 Valley / La Grosse Radio

Les basses sont saturées à souhait, rien de tel pour apprécier encore plus le son fumant d'un Saint Vitus en grande forme ce soir. Dave Chandler, habité comme jamais, joue de ces effets en étirant ses soli guitare à l'extrême, le morceau "Mystic Lady" prend ainsi une dimension encore plus profonde en live en remettant au goût du jour le second album du combo Hallow's Victim. Notons d'ailleurs qu'il s'agira du morceau le plus ancien joué ce soir, le reste s'articulant surtourt autour du duo Born Too Late (album) / Thirsty and Miserable (EP) paru en 1987. Ainsi le dynamique "Look Behind You", classique parmi les classiques en concert, dynamitera temporairement la Valley jusqu'à ce que celle-ci reprenne son souffle et entonne avec gravité le refrain d'un "Dying Inside" mythique et dédié à ceux qui sont accroc à l'alcool. Là encore Wino s'en amuse et nous invite à vomir sur son patron en arrivant au travail après une nuit de cuite, pour lui apprendre la vie. Plutôt sympa comme idée non ?

Dave Chandler / Saint Vitus / Hellfest 2012 Valley / La Grosse Radio

Subtilité et efficacité, Saint Vitus cloue son auditoire sur place alors que s'installe une chaleur suave et étouffante. Remarquable dans les transitions, imperturbable techniquement, impliqué au nouveau de l'émotion, le groupe conclut son set par un désabusé "Born Too Late" prenant et touchant. Quand on les voit ainsi devant nous, on pourrait presque se demander s'ils ne sont pas en fait "nés trop tôt" tant leur retour en grâce s'avère impressionnant à une époque où le heavy doom traditionnel revient peu à peu à la mode. Scott semble ému et heureux lorsque se termine la dernière chanson, il peut ainsi quitter avec brio en remerciant les fans. "You are Saint Vitus", s'exclame-t-il, alors que Dave Chandler et Mark Adams acquiescent en silence, et que le discret mais matraqueur Henry Vasquez (remplaçant le regretté Armando Acosta) a déjà quitté ses fûts.

Une des meilleures prestations de ce Hellfest 2012, on peut être affirmatif sur ce point. Setlist et horaire parfaits, ambiance magique, musique splendide avec une belle saturation : du pain béni pour les doomeux ou autres fans de musique old school amassés en nombre sous la torride Valley. Nous étions là et nous nous en souviendrons. Et vous ?

Saint Vitus / Hellfest 2012 Valley / La Grosse Radio

Setlist :

(Vertigo)
- Blessed Night
- I Bleed Black
- Clear Windowpane
- Let Them Fall
- Bleeding Ground
(Interlude)
- Look Behind You
- The Waste of Time
- Mystic Lady
- Dying Inside
- Born Too Late

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements