Benediction au Hellfest 2012


Benediction au Hellfest 2012

Vendredi 15 juin, 12:50 – The Altar

Une des grosses claques du festival a été la présence de Benediction, groupe de Death Metal de Birmingham, la mythe par excellence, qui déplace les foules de puristes et met tout le monde d'accord. Seuls les heureux qui ont assisté au Boltfest plus tôt cette année ont pu voir Benediction sur scène. Derrière le micro, David Hunt d'Anaal Nathrakh officie sur la scène Altar relativement de bonne heure.

 

Le vendredi, les foules sont motivées et les musiciens aussi. Il n'y a qu'à voir le pied intégral que Darren Brookes aux guitares prend tout au long du concert. Le sourire aux lèvres, il headbangue comme un malade et paraît heureux de jouer sur cette scène. Je crois que les dizaines de litres de bière qu'il ingurgitera ensuite serviront à apaiser ses douleurs aux cervicales. Il faut noter que c'est aussi le seul membre originel du groupe, avec Peter Rewinsky, qui lui aussi, se sent comme chez lui.

 

 

Le son est brutal et le groupe envoie la pâtée d'entrée de jeu, avec « Unfound Mortality », altérant groove aussi puissant que celui d'Entombed et passages ultra rapides blastés grâce au travail très précis de Neil Hutton. « Nothing on the Inside » jouit du même succès auprès des masses.

 

Ce qui est bien avec Benediction, c'est que les setlists reflètent bien l'Histoire du groupe et les titres les plus old-school sont toujours à l'honneur avec une foule en délire qui tournoie en circle pit sur  « Nightfear », parce que nous, on aime la tradition.

Sur le très catchy « The Dreams you dread », le concert atteint son paroxysme, avec ses envolées de guitares et son rythme incroyable.

 

Dans la même veine traditionnelle, Benediction envoie un « Suffering Feeds me » qu'il dédicace à toutes les femmes dans la salle et réclame un circle pit géant avant de terminer sur « Jumping at Shadows » qui clôture le set.

 

Un grand moment de Death Metal, avec une atmosphère qui égale celles des concerts d'Entombed, qu'il ne faudra surtout pas rater la prochaine fois.

 

Katarz

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements