Thormesis – Von Leere und Tod


« Thormesis, un groupe complètement marteau »

Qui n’a jamais acheté un album après en avoir écouté le titre phare en se disant « Wahou, bon sang de bonsoir, mais quelle tuerie ! » … et l’a regretté ensuite ? Von Leere Und Tod, le nouvel album de Thormesis, est définitivement l’un de ceux-là.

Petit rappel : Thormesis est un quasi-jeune groupe allemand qui officie dans un style quasi-black pagan. Fondé en 2006 par Travos (guitare) et Keltor (batterie), le groupe trouve son originalité dans l’utilisation de trois chanteurs différents pour quatre membres au total. Seul le bassiste, Berucas, restera tranquillement fidèle à son poste. Le groupe aux noms quelques peu exotiques (pourquoi Berucas me fait-il penser aux marracas… ?) n’en est pourtant pas à son premier effort, puisque Von Leere Und Tod est leur troisième album. Il est donc largement temps de faire découvrir ce groupe chez nous les gaulois : c’est la bonne occasion de remplir notre petite liste, juste en dessous de Tokio Hotel.

Thormesis

Je pousse un peu, Thormesis est bien loin d’être tombé aussi bas que ce dernier, mais les blackeux n’en sont pas forcément plus intéressants. Et pourtant ! Derrière une introduction sommaire, on attaque très fort leur nouvel album avec « Sterbend Herz ». Loin des idées préconçues d’un groupe de black metal ordinaire ancré dans les vieilles traditions, on découvre une chanson mélodique et puissante, parfois influencée heavy (voire glam !), parfois black, mais toujours saupoudré de légères sonorités folk souvent entraînantes, parfois plus planantes, malgré l’absence totale d’instruments folkloriques et de claviers. Ces influences sont mêlées à des chants à la fois criés et clairs très bien dosés et plutôt bien maîtrisés. Tout ceci est correctement desservi par une production puissante où les guitares sont clairement mises en avant. Le tout est efficace, bien construit : bref, une tuerie et une entrée en matière plus que prometteuse !

Malheureusement, toutes les espérances placées en Thormesis s’écroulent rapidement. Si « In den Nächten der Wiederkehr » et « Türme des Schattens » ne surprendront pas l’auditeur, utilisant exactement les mêmes recettes que le premier titre de l’album (en légèrement moins accrocheur), tout le reste de l’album se révèle extrêmement redondant, répétitif, et fini par casser les oreilles. Effectivement, la production qui était une certaine force au début de ce disque, devient une réelle faiblesse, puisqu’à vouloir en faire trop, cette prod au son dit « en V » (un maximum de fréquences aigues et basses pour un minimum de fréquences mediums) fini par nous achever : leur but n’est-il que de faire un maximum de bruit ?

Thormesis

On divague donc pendant les 35 minutes restantes entre une distorsion poussée à l’extrême, des morceaux qui usent et abusent réellement des mêmes plans et des mêmes mélodies (les arrêts en plein riff réutilisés absolument partout, pour ne citer qu’eux)… Ces morceaux semblent finalement longs, très longs. Et pour cause, la plupart des titres durent plus de 7 minutes. Et pourtant… On retrouve par-ci par-là quelques riffs et quelques mélodies qui percutent, mais tout ceci est noyé dans un amas incroyable de répétitions.

C’est très dommage car l’écoute d’un « Sterbend Herz » de temps en temps est très plaisante, mais le reste de l’album est tellement redondant et généralement un cran en dessous, que son écoute intégrale demeure particulièrement repoussante, déplaisante.

D’un album qui semblait prometteur, il ne reste plus rien, si ce n’est qu’un titre. Von Leere Und Tod  est un album indigeste : son écoute intégrale est un vrai calvaire, qui saura cependant être des plus efficace un dimanche soir pour emmerder vos voisins.

3,5/10

Unna

 

Tracklist :

01. Intro
02. Sterbend Herz
03. In den Nächten der Wiederkehr
04. Türme des Schattens
05. Des Wolfes letzter Gang
06. Vom Leben gezeichnet
07. Von Leere und Tod
08. Lebensgang (Grabfeldcover)

 

NOTE DE L'AUTEUR : 4 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements