Fabio Lione & Alesandro Conti – Lione/Conti

Il est de ces artistes dont les collaborations nous laissent rêveurs. On se rappelle du live de Gov't Mule et John Scofield, prouvant que la bande de Warren Haynes, au-delà d'être l'un des meilleurs groupes de blues rock qui soit, peut s'investir dans le jazz sans problème apparent, ou d'une alliance Paul McCartney / Kanye West, cette fois-ci bien plus improbable, mais qui le temps d'un morceau a donné un fruit loin d'être avarié. Ceux-là attisent immédiatement notre curiosité à l'annonce d'un travail commun. Et il y a ceux dont on n'attend rien. Bien occupés par leurs projets annexes, on aurait difficilement imaginé Fabio Lione et Alessandro Conti s'allier pour un album. C'est pourtant chose faite, et après tout, pourquoi pas.

L'aventure de Rhapsody en compte tous ses dérivés, que ce soient les restes fumants qu'Alex Staropoli essaie de maintenir en place tant bien que mal, la mouture mise en place par Luca Turilli, qui a proposé son lot de renouvellement, ou la version "Reunion" qui tournera prochainement sur nos terres et ranimera les derniers nostalgiques d'un temps où l'union de ces musiciens était synonyme de qualité. Mais au-delà d'une grande famille qui aura vu passer bien des membres, il y a surtout des musiciens, qui n'ont pas tous travaillé ensemble mais ont pu grâce à leurs acolytes se découvrir, et peuvent s'associer pour créer de nouveaux chapitres. Et là où Alessandro Conti, fantastique vocaliste du Luca Turilli's Rhapsody, aurait pu être perçu comme le rival de Fabio Lione qui lui avait continué l'aventure du Rhapsody originel avant de quitter le navire, l'annonce d'une galette gérée par les deux Italiens ne pouvait que rendre curieux.

Et l'on pourrait presque penser que ce Lione/Conti made in 2018 sort tout droit du projet de Luca Turilli. Car si l'épique est évidemment prédominant (particulièrement lors de "Misbeliever" et son orchestration de choeurs), un côté plus moderne dans l'appréhension des riffs, que l'on sent dès "Ascension" et "Outcome", fait beaucoup penser au metal "cinématographique" du guitariste. Un album bien plus axé sur les évocations récentes que vers la nostalgie passée, ce qui n'est en rien un mal.

Très carré dans son approche, avec des musiciens qui touchent leur bille et un duo de vocalistes à l'interprétation plus qu'irréprochable, l'album trouve un certain équilibre entre un côté exagéré propre au genre et une justesse bienvenue. On saluera notamment Lione qui n'en fera jamais trop (chose que l'on aurait difficilement imaginée à voir comment Angra le pousse souvent dans des retranchements qui ne sont plus de ses capacités actuelles) au profit d'un Conti bien plus mis en avant et dévoilant une palette bien plus riche. Mais interprétation exemplaire veut-elle forcément dire album d'exception? C'est surtout là que le bât blesse. Rien dans cet album ne retient l'attention malgré l'envie prononcée qu'on a de l'aimer. Il n'y a aucune mélodie, aucun riff d'exception qui pourraient donner une identité particulière à la galette, et mis à part certains passages instrumentaux qui resteront un plaisir d'écoute ("Glories"), on ne sent jamais une once d'inspiration transparaître de cet album passe-partout, quelconque. Et c'est dommage.

Rhapsody, Luca Turilli, Alex Staropoli, Angra

Alors on se remémore ce moment où l'annonce d'un album commun aux deux chanteurs nous faisait déjà fantasmer. On aura du mal à se laisser envahir par des guitares effrénées nous entraînant au plus profond de notre imagination bercée par toutes les références dont ces musiciens puisent leur inspiration. Mais sans ressenti et sans intérêt par des mélodies ressassées et déjà trop épuisées, ça repart vite au placard. On reste admiratif de la technnique, de l'interprétation sans tâche, mais on aurait largement préféré voir quelque chose de plus bancal avec quelque prises de risques qu'une chose aussi lisse.

Sorti le 26 janvier chez Frontiers Records

NOTE DE L'AUTEUR : 4 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements