Arch Enemy (+ Wintersun + Tribulation + Jinjer) au Transbordeur (18.01.2018)

La SAS Concerts et Le Transbordeur proposaient ce soir l'escale lyonnaise de la tournée de Arch Enemy, accompagnés pour l'occasion de Wintersun, Tribulation et Jinjer. Est-ce que l'éclectisme de cette programmation a permis de s'imprégner de chacun des univers des différents groupes ? Ce fût malheureusement compliqué. Nous avons tout de même passé une très bonne soirée avec quatre formations qui ont visiblement pris beaucoup de plaisir à jouer devant le public lyonnais !

 

Jinjer
 

Il est à peine 18h10 quand les Ukrainiens entrent en scène pour cette soirée qui s’annonce longue compte tenu des quatre groupes présents. Le djent de Jinjer était ma plus grosse attente de la soirée et malheureusement rien n’est allé dans le bon sens, le son, exceptionnellement mauvais pour un Transbordeur, va tuer toute la puissance sonore de la formation et la lumière blanche et uniforme durant le set complet ne permettra jamais de rentrer dans l’ambiance du groupe. Pourtant Tatiana Shmaylyuk (chant) va se démener pour emmener tout le monde dans son univers en parcourant sans arrêt la scène durant sa demi-heure allouée. Les instrumentistes sont eux plus effacés. Le très « Opeth-esque » "Pisces", morceau très attendu avec un riff « plus lourd que ça c’est du Meshuggah » marque définitivement mon abandon pour ce soir et je n’assisterai pas à leur fin de concert, la faute à un son vraiment décevant. Ramenez nous vite Jinjer à Lyon, avec un vrai son, et on sera bien, mais en ce 18 janvier c’est par une déception que commence la soirée.

Tribulation


On enchaine avec les Suédois de Tribulation et leur death metal psychédélique ultra dansant, ce qui fait du bien. Johannes Anderson (Chant) et ses comparses vont savoir très vite installer une ambiance globale afin de faire entrer tout le monde dans cette transe induite par leurs compositions. Chaque membre du groupe est costumé et grimé dans la pure tradition black metal mais offre un vrai vent de fraicheur en proposant un concert très dynamique très loin des habitudes du genre. L’apport de lumières vertes faites par le groupe rend l’ambiance lumineuse un peu moins monotone, la lumière blanche étant encore une fois de rigueur pour ce set où l’on peut quand même constater une bien meilleure qualité du son. Les Suédois offrent ainsi le premier très bon point de la soirée avec un concert malheureusement passé bien trop vite.

Wintersun

Wintersun sont venus, ont vu, et n'ont pas convaincu. Avec un set de plus d’une heure dix les compositions power-folk du compo finlandais vont très vite tourner en rond en proposant six morceaux tous longs de plus de dix minutes ! Encore une fois la lumière fait le strict minimum, ne permettant pas de s’immerger dans la discographie live de Wintersun, et c’est encore plus décevant compte tenu de tout le bien que l’on nous avait dit de la formation. Dommage, peut-être que ce sera mieux la prochaine fois mais on se contentera pour l’instant de nos CD.

Arch Enemy
 

L’ambiance se fait plus lourde lorsque commence à raisonner le "Ace Of Spades" des Anglais de Motörhead, annonçant le début imminent du show de Arch Enemy que tout le Transbordeur reprendra en coeur ! C’est pour la troisième fois en à peine plus de trois ans que la formation (presque) suédoise investit une scène lyonnaise, et ca n'a l’air de déranger personne tant il est plaisant de les voir évoluer en live, et cette fois finalement en tête d’affiche ! En 2014 ils avaient ouvert pour Kreator dans cette même salle tandis qu’en 2015 c’était cette fois à la Halle Tony Garnier en support de Nightwish. Nous étions présent en 2014 et en trois ans, l’évolution d’Arch Enemy est flagrante, d'autant plus celle de Alyssa White-Gluz qui gagne encore en puissance vocale ainsi que celle de Jeff Loomis. Ce dernier est enfin parfaitement à l’aise dans le groupe, notamment dans ses parties avec Michael Amott où l'on peut voir tout le plaisir qu’il prend à jouer avec lui ! Le groupe a atteint son sommet humain et musical, les morceaux de Will To Power qui avaient pu se révéler un peu faiblards s’incluent parfaitement dans la setlist de ce soir et on passera un grand moment avec Arch Enemy ce soir. A dans un an pour leur passage annuel dans la capitale des Gaules !

Setlist :
The World Is Yours
Ravenous
Stolen Life
The Race
War Eternal
ӬMy Apocalypse
ӬBlood in the Water Ӭ
No More Regrets Ӭ
You Will Know My Name
ӬBloodstained Cross Ӭ
The Eagle Flies Alone
ӬReason to Believe
ӬAs the Pages Burn Ӭ
Intermezzo Liberté ”¨
Dead Bury Their Dead Ӭ
We Will Rise Ӭ

Encore:
Avalanche
Snow Bound 
Nemesis
Fields of Desolation

Merci à La SAS Concerts pour l'accréditation

Photographies : © Lukas Guidet 2017
ӬӬToute reproduction interdite sans autorisation du photographe

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements