Avatar (+ Old Kerry McKee+ Hellzapoppin ) au Transbordeur – 26.03.18

Le peu de Lyonnais qui ont eu la chance d’assister à la soirée haute en couleur organisée par le Royaume d’Avatar en cette fin du mois de mars auront sûrement quelques images bien gravées en tête pendant un bon moment. Que ce soit par l’excentricité de la soirée ou encore la qualité du concert proposé par Avatar, il y avait de quoi s’en prendre plein les yeux et les oreilles. 

 

Le Transbordeur affiche complet ce soir, malgré le fait qu’il soit fermé de moitié. De quoi se sentir encore plus privilégié d’assister à une telle soirée regroupant plusieurs artistes d’horizons totalement différents. En commençant par le musicien suédois Joakim Malmborg et son one man band aux ambiances fokloriques anciennes et poussièreuses, le tout dans l’humilité et sans artifices. Guitare folk, grosse caisse, tambourin, harmonica, il n’en faut pas plus à Old Kerry McKee pour nous mettre dans le bain. 

avatar, concert, lyon, 2018, metal, avatr country, folk, suède

S’en suit le Hellzapoppin Show. Une première partie qui paraît très spéciale mais pas tant que ça lorsqu’on connaît l’univers des héros de la soirée. Un Freak Show regroupant plusieurs phénomènes allant de l’homme tronc marchant sur du verre pilé au fanatique des aiguilles et autres objets tranchants. Avec l’âme sensible, il se peut que certaines personnes n’aient pas ouvert les yeux de tout le spectacle. 

avatar, concert, lyon, 2018, metal, avatr country, folk, suède
 


 

AVATAR
 

L’intro « Glory To Our King » résonne, nous sommes prêts à accueillir le Roi du Royaume d’Avatar accompagné de sa cour. Jonas Jarlsby prend place sur son trône et « Legend of The King » peut débuter avec son long solo de guitare. Une parfaite entrée en la matière avec ce titre qui mélange tout ce qu’Avatar sait faire de mieux, à savoir mélanger tout un ensemble de genres musicaux pour en créer un seul qui lui est propre. 

avatar, concert, lyon, 2018, metal, avatr country, folk, suède

Les Suédois nous proposent ce soir une setlist variée allant du tout premier morceau écrit par le groupe jusqu’au tout dernier. De quoi combler le public qui est venu en masse pour mettre une incroyablement bonne ambiance dans ce beau Transbordeur. On note l’explosion de joie dans le pit lors de l’enchaînement « Let it Burn » et « Paint Me Red », deux des gros classiques de Black Waltz qui ont énormément contribué à la progression faite par Avatar depuis 2012.

avatar, concert, lyon, 2018, metal, avatr country, folk, suède

Quand les cinq compères passent en revue « Puppet Show », introduite par le petit numéro de marionnettes de Johannes et John Alfredsson, ou encore « Smells Like a Freakshow », on retrouve un peu l’ambiance installée durant le Hellzapoppin en première partie et leur présence en est de ce fait totalement justifiée. L’univers le plus présent ce soir est bien évidemment celui installé par les dernières sorties du groupe avec le couronnement du Roi et tout ce qui concerne Avatar Country. Tout ce que l’on peut entendre sur CD prend une vraie ampleur sur scène. Même si la musique proposée par Avatar est qualitative en simple audio, le constat est que ce groupe et sa musique sont clairement écrits pour la scène, pour proposer au public un show inoubliable. 

avatar, concert, lyon, 2018, metal, avatr country, folk, suède

Johannes Eckerström prend régulièrement la parole pour nous remercier d’être là, pour nous expliquer que sans ses fans, Avatar ne serait jamais ce qu’il est aujourd’hui et que pour eux, nous sommes comme une famille. Il n’oublie jamais d’ajouter une touche d’humour à ses discours, notamment lorsqu’il introduit « War Song », la première chanson écrite par Jonas Jarlsby. Le soit-disant titre le plus rapide du combo, qui nous rappelle bien ses origines. Ce groupe présenté comme death mélodique suédois au début de la décennie a parcouru bien du chemin depuis, en étoffant son registre musical sans avoir peur de mélanger le death metal, le heavy avec une touche très prononcée de folk/country. 

avatar, concert, lyon, 2018, metal, avatr country, folk, suède

Avatar passe ce soir par ses classiques, ses tubes et même par les quelques titres les moins connus. De quoi nous montrer que ce n’est pas qu’une histoire de musique et que leurs concerts de plus en plus spectaculaires théâtraux transforment tout ce qu’ils font en or. Nous avons vécu une soirée hors du commun dont on se rappellera longtemps aussi bien musicalement que visuellement. Nous pouvons dire au revoir au Roi et à sa cour sur les notes de l’incroyable « Hail The Apocalypse ». Bonne route et merci Avatar

Setlist : 

Glory To Our King
Legend of the King
Let It Burn
Paint Me Red
King’s Harvest
Bloody Angel
For the Swarm
The King Wants You
Puppet Show
Tower
The Eagle Has Landed
War Song
Raven Wine
Reload
Smells Like a Freakshow
A Statue of the King
The King Welcomes You To Avatar Country
Hail the Apocalypse

Photos : Lukas Guidet
Toute reproduction est interdite sans l’accord du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements