Persefone (+ Oddland + Defecto) le Petit Bain (31.03.18)

La salle flottante du Petit Bain reçoit ce samedi soir une programmation metal prog. En tête d'affiche les Andorrans de Persefone reviennent pour la seconde partie de leur tournée de l'excellent album Aathma accompagné pour cette mini tournée de Oddland et Defecto.

 

Defecto


Le concert débute avec Defecto, groupe danois très sympathique et à l'ancienne avec long cheveux blonds au vent pour le chanteur/guitariste Nicklas Sonne, idem pour le style proposé par le quartet de Copenhagen.
 


A l'ancienne donc avec une musique qui ne révolutionne rien du tout mais qui est bien jouée, avec un chanteur communicatif devant une salle bien peu remplie, qui leur réservera tout de même un bon accueil.


Oddland


A l'instar de Defecto les quatre Finlandais sont de bons musiciens aussi mais les titres metal prog qu'ils nous proposent ne sont que bien peu enthousiasmants avec un chant faux de la part de Sakari Ojanen, sur le début du set, mais qui s'améliore au fil du set en devenant bien meilleur.
 


Plus le concert avance plus les morceaux joués sont un peu plus adaptés au live car lourds et rythmés. Au final, ce n'est peut-être pas totalement le genre de groupe fait pour la scène et plus à écouter chez soi, mais la prestation reste tout de même agréable à voir.
 

Setlist :

Above and Beyond
Esotericism
Eyes
Skylines
Sewers
In Endless
Endeavours
Ire
Will

 

 

Persefone


C'est l'heure de la tête d'affiche avec le sextet venu de la principauté d'Andorre, territoire des Pyrénées enclavé entre la France et l'Espagne. Très très peu de groupes en sont originaire mais le cas de Persefone est, de fait, à part en particularité pour sa longévité étonnante dans le metal, car le groupe a été formé en 2001.
 


Ils comptent cinq albums dans leur discographie dont le premier album Truth Inside the Shades sorti chez le mythique label hexagonal Adipocere. Pour le dernier en date, Aathma, sorti l'an dernier, le groupe est passé par un financement participatif couronné de succès. Ils ont su, avec les années, se faire une place et une solide réputation grâce à d'excellents albums.
 


En live également le combo sait se distinguer et il le prouve à chaque concert dont ce soir encore. En effet la prestation est d'un haut niveau technique de la part de tous les musiciens et une belle débauche d'énergie, en particulier de Marc Martins le chanteur en très grande forme. Ils nous font partager leurs longs titres avec rigueur, bonne humeur le plus souvent le sourire aux lèvres ce qui est très agréable et le public leur répond tout aussi chaleureusement.
 


Certains ont apporté des drapeaux, un d'Andorre et un Français avec inscrit Persefone que le chanteur brandit fièrement ! Il viendra même faire un circle pit dans la fosse avec le public. Le concert finira par une belle photo générale et un selfie public du facétieux et très sympathique bassiste Toni Mestre.


Un concert réussi en son et aussi en lumière. Ces dernières, on le sent, ont été bien élaborées pour offrir au public, visiblement ravi, un spectacle très complet, hyper pro, généreux et bourré d'énergie positive à l'image de ce grand combo venu d'un petit pays.

A ne pas manquer lors de leur prochain passage.
 

Setlist :

Aathma: Part I. Universal Oneness
No Faced Mindless
Spiritual Migration
Living Waves
Cosmic Walkers
In Lak'Ech
Stillness Is Timeless
An Infinitesimal Spark
One of Many...
Prison Skin
Flying Sea Dragons
Mind as Universe
Aathma: Part II. Spiritual Bliss
Aathma: Part III. One With the Light
Sur bande :
Aathma: Part IV. ...Many of One

 



 

 


 


 

Photos : Arnaud Dionisio / © 2018
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements