Frank Carter & The Rattlesnakes au Download 2018

Dimanche 17 Juin – Mainstage 1 – 17H00

Frank Carter & The Rattlesnakes

Frank « The Preacher » Carter

 

Frank Carter est une bête de scène… mais quel causeur, quel prêcheur, pour un show d’une heure il parle plus de 25 minutes au public et à ses proches.
 

Frank Carter & The Rattlesnakes


Pourtant ça commence fort, sirène à fond annonçant l’arrivé du tatoué et de ses serpents à sonnette. Il arrive en short couleur Carré Hermes, torse nu laissant apparaître son corps recouvert d’encre. Rapidement et comme à l’accoutumée, il descend de scène pour sauter dans le pit et aller faire son tour sur les épaules des festivaliers des premiers rangs.

Frank Carter & The Rattlesnakes


Contact franc(k) et direct avec le public, crowd surfing with the Alien from UK. L’ambiance est survoltée à l’image des sauts de Carter et du marathon réalisé par Dean Richardson les yeux rivés sur son manche. Frank remonte sur scène, crache entre chaque titre comme un hooligan énervé lorsque la cloche sonne dans un pub de la Perfide Albion annonçant la fin de la distribution de pinte.
 

Frank Carter & The Rattlesnakes


Il harangue la foule en demandant du respect lorsque les circle pit en fond tomber certaines par terre (n’est ce pas Clara et Justine ?)…
 

Frank Carter & The Rattlesnakes


Ensuite comme c’est l’anniversaire de son tour manager celui-ci arrive sur les épaules d’un roady au milieu de la foule pour se diriger vers les barrières afin de se saisir de la bouteille de Champagne tendu par FC. Bien sûr, il l’ouvre en la secouant en arrosant la foule du breuvage sans modération.
 

Frank Carter & The Rattlesnakes


Ensuite on a le droit à un sermon car c’est la Fête des Pères, ensuite il aimerait boire des coups avec nous dans la foule…quelle pipelette ! Ensuite il nous raconte que « Love is stronger than Hate »…
 

Frank Carter & The Rattlesnakes

Frank Carter & The Rattlesnakes


Bon heureusement qu’on a le droit d’entendre les riffs assez metal entre deux sermons de la bête de scène.

Lionel / Born 666

Setlist Frank Carter & The Rattlesnakes :
Juggernaut
Fangs
Vampires
Wild Flowers
Jackals
Snake Eyes
Devil Inside Me
Lullaby
I Hate You

Photos : © 2018 Lukas Guidet
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements