The Last Internationale au Download 2018

Dimanche 17 Juin - Spitfire - 14H50

The Last Internationale

"L'Internationale sera le genre...  musical..."


 

La séduisante Delila Paz attaque a cappella sous les coups de butoir de la batterie de Brad Wilk, ex-piston rythmique de Rage Against The Machine et d'Audioslave tandis que le guitariste Edgey Pires s’agite sous son casque de skater.
 

The Last Internationale


Les étoiles rouges sur les backdrops sont de sortie. Delila enfile la basse, l’électro chauffe et c’est parti pour 40 minutes de show. Les Américains flirtent avec de nombreux styles musicaux différents mais ça reste quand même du rock bien gras.

The Last Internationale


Le guitariste s’est branché sur la texture du son de Jimi Hendrix pour exécuter de jolis solos teintés de blues, de folk sur des textures de rock alternatif. Il saute partout, dans tous les sens, il ne tient pas en place… on comprend mieux le port du casque sur ses solos à rallonge.

The Last Internationale

The Last Internationale


Rien d’innovant mais on passe tout de même un bon moment. c’est un peu rock, un peu indé, un peu stoner avec une Delila Paz qui chante juste sans en faire trop sans oublier le groove lorsque la basse passe en frontale.

 

Lionel / Born 666

 

Photos : © 2018 Lukas Guidet
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements