Stone Sour au Hellfest 2018

Vendredi 22 Juin – Main Stage 2 – 22h20

Stone Sour

« merci, merci mes amis »
 

La nuit est tombée lorsque les Américains de Stone Sour, emmenés par le génial Corey Taylor au chant, font leur entrée sur la Main Stage 2 sur « I Can’t Turn You Loose », le morceau d’Otis Redding. Le groupe suscite une attente importante compte tenu de la foule présente et de son placement sur l’affiche, jouant juste avant Judas Priest.

Stone Sour

Le groupe entame sa partition avec le morceau « Whiplash Pants » tiré de leur dernier album Hydrograd. Tout de suite l’ambiance est là et montre un groupe heureux d’être présent au Hellfest, en particulier Corey Taylor qui arbore un sourire radieux qu’il gardera tout le long du set. Stone Sour enchaîne ensuite directement avec le génial « Absolute Zero », qui voit la première apparition du fusil à confettis dont Corey se servira à plusieurs reprises dans la soirée. Le son est impeccable, tout autant que Josh Rand à la guitare, alors que démarre « Knievel Has Landed » devant un public déjà surchauffé par la pyro présente sur scène. Suivent les classiques « Say You’ll Haunt Me » et « 30/30-150 » sur lesquels le décor du Hellfest lui même donnera de sa personne en envoyant des jets de flammes.

Après avoir communiqué en français à coups de « merci, merci mes amis », qu’il réiterera à de très nombreuses reprises, Corey Taylor annonce « Get Inside » tiré du tout premier album du groupe. La voix du frontman de Slipknot est parfaite et bien plus puissante que lors de leur dernier passage au Bataclan fin 2017 et c’est avec plaisir que le public toujours aussi réactif se déchaîne sur « Made Of Scars » avant que le groupe ne quitte la scène quelques minutes.

Stone Sour

Stone Sour

Stone Sour revient sur le single « Song #3 », morceau dont le clip présente un Corey taylor arborant un mulet exquis et qui fonctionne parfaitement en live (le morceau, pas le mulet heureusement). Lorsque le frontman se saisit de sa guitare un frisson parcourt l’assemblée, c’est l’heure du classique des classiques avec « Through Glass » qui sera magnifiquement interprété par le public et le groupe avant que celui-ci n’annonce le dernier morceau de la soirée, « Fabuless ». Le titre constitue un final de choix avec la présence des buddies (vous savez, ces espèces de bonshommes gonflés à l’hélium qui ont le rythme et la mobilité d’Ozzy), du retour du lance confettis et des feux d’artifices. Au moment des au-revoir Corey Taylor toujours souriant s’offre un dernier plaisir en faisant monter son fils sur scène et célèbre la fin du concert en sa compagnie devant une foule qui les applaudit chaleureusement.

Stone Sour

Stone Sour a donné un concert parfaitement maitrisé et mis en scène grâce à des effets en nombre mais qui n’auront jamais éclipsé le principal : la musique. Le groupe a magnifiquement joué et son frontman n’a jamais paru être de si bonne humeur et en voix qu’en cette première soirée du Hellfest.

Setlist
01. Whiplash Pants
02. Absolute Zero
03. Knievel Has Landed
04. Say You’ll Haunt Me
05. 30/30-150
06. Get Inside
07. Rose Red Violent Blue (This Song Is Dumb & So Am I)
08. Made Of Scars
09. Song #3
10. Through Glass
11. Fabuless

Photos : © 2018 Nidhal Marzouk
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements