A Perfect Circle au Hellfest 2018

Vendredi 22 juin – 1h – Main Stage 2

A Perfect Circle

De pair avec Morphée
 


Tu fais le bilan de ta journée. Ses moments de grâce, ses moments ratés, et ses moments où tu t’imagines quelles seraient les heures idylliques qui auraient profité à tes groupes phares. Et là, dans le calme d’une fin de journée bien remplie, avec pour seules lumières la lune et les projecteurs, A Perfect Circle. Et ce moment suspendu est juste parfait. 

Billy Howerder, Maynard James Keenan, Envolée lyrique, Rêve éveillé, Main Stage 2

Il sera très dfficile de détailler la prestations des Américains, tant elle représente une véritable expérience à vivre. Une scénographie sublime, composée de trois estrades sur lesquelles se juchent les musiciens, des ambiances colorées subtiles, on est en plein onirisme. Avec un son parfaitement calibré, l’invitation au voyage est immédiatement addictive, les émotions transpirent, entre mélancolie et poésie. Aucune intervention, si ce n’est celle pour présenter un hommage à Malcolm Young avec un « Dog Eat Dog » complètement réarrangé, juste la prestance des musiciens comme seul repère.

Billy Howerder, Maynard James Keenan, Envolée lyrique, Rêve éveillé, Main Stage 2

Billy Howerdel et Matt McJunkins assurent les mouvements, les estrades étant réservées à James Iha et Jeff Friedl, tandis que Maynard James Keenan, fantomatique sur le piédestal central, surplombe le tout de sa présence unique. Calme, le set est d’une douce cohérence, nous fait naviguer tranquillement vers un futur sommeil apaisé et rêveur. La qualité d’interprétation est à mettre au même plan que l’inventivité visuelle, unique, mettant A Perfect Circle au rang d’ovni étrange, d’envolée fantaisiste à savourer pour une heure toujours trop courte.

Billy Howerder, Maynard James Keenan, Envolée lyrique, Rêve éveillé, Main Stage 2

Conclure le premier jour d’un festival n’est jamais chose aisée. On apporte la dernière note et le premier souvenir, donne le ton et l’humeur. Avec une prestation travaillée et envoûtante, A Perfect Circle réussit haut la main ce pari, et donne sans aucun doute envie aux convaincus de se jeter sur leurs prochaines dates. 

 

Counting Bodies Like Sheep To The Rythm Of The War Drums
Hourglass
The Hollow
Weak And Powerless
Rose
Thomas
Disillusioned
So Long And Thanks For All The Fish
TalkTalk
The Contrarian
The Doomed
Dog Eat Dog
The Outsider
 

Photos : Nidhal Marzouk. Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements