Jonathan Davis au Hellfest 2018

Samedi 23 juin 2018 – 16h55 – Main Stage 1

Jonathan Davis

Sommeil : confirmation


Désormais, Jonathan Davis fait partie des murs du Hellfest. Korn a répondu présent, sous diverses conditions, au fil des éditions, et il apparaît logique que pour la sortie de son album solo, le festival lui propose une place de choix. Mais à défaut d’envie, c’est le choix d’ambiance qui posera un souci majeur en milieu de journée.

Korn, Dodo 2, Main Stage 1, Contrebasse

Très orchestral et arrangé, le placement du set entre les décharges Powerflo et Pleymo fait qu’il est difficile pour le public d’accorder une attention complète à ce qui est joué. Dommage tant cela ne semble pas dénué d’intérêt, et qu’une oreille future sur l’enregistrement studio peut réserver son lot de surprises.

Korn, Dodo 2, Main Stage 1, Contrebasse

Le choix de ne jouer aucun titre de Korn sera peut-être le principal facteur de déroute, les présents voulant repartir en adolescence ou s’attendant à un répertoire similaire. Pourtant, à y réfléchir, on n’en est pas si éloigné. Sans la violence habituelle, Joanathan Davis se livre, parle de torture et de souffrance, garde une approche vocale qu’on lui connait. Mais le côté doux, nonchalant et quasi-acoustique des arrangements peine à convaincre.

Korn, Dodo 2, Main Stage 1, Contrebasse

On pense à A Perfect Circle, à ce spectacle nuptial qui fut propice à plus de poésie et de contemplation. Dans un même cadre plus tardif et en finalité, peut-être y aurait-il eu différentes couleurs. En tout cas, une écoute attentive de l’album semble de mise, on en jugera après. 

 

Underneath My Skin
Everyone
Forsaken
Final Days
What You Believe
Basic Needs
Walk On By
What It Is
Happiness
 

Photos : Nidhal Marzouk. Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements