Judas Priest au Hellfest 2018

Vendredi 22 Juin - Main Stage 1 - 23h25

Judas Priest

Le menu maxi best of
 

Le légendaire Judas Priest est attendu par une armée de fans sur la Main Stage 1 pour clôturer cette première journée du Hellfest 2018 et, pour ce concert d'1h30, le groupe a opté pour un set menu maxi best of avec frites et coca. C'est donc une rétrospective de leur carrière que le Priest a proposé au fetivaliers venus voir la légende Rob Halford et ses compères.

Judas Priest

Le groupe fait son entrée sur le titre "Firepower" tiré de l'album éponyme et dernère sortie en date, et comme sur CD le résultat est très convaincant et énergique. C'est ensuite au tour de "Grinder" et surtout "Sinner" de faire bouger le public. Le son des guitares est un peu brouillon sur ce début de set mais la performance vocale de Rob Halford contrebalance les choses. En effet, même si le chanteur n'a plus la vivacité d'antan, en cette première soirée il est assez remarquable et atteint sans difficulté les notes hautes.
 

Le public présent à ensuite droit à "The Ripper" et "Lightning Strike" où le son commence à bien s'améliorer et même si Richie Faulkner, à la guitare, en fait des tonnes et des tonnes, il n'en met pas une à côté. Dans le pit, le public est très réceptif et apprécie la prestation soutenant le groupe sur tous les morceaux.


Judas Priest

Glenn Tipton, le guitariste emblématique du groupe, malheureusement atteint par la maladie de Parkinson est remplacé par Andy Sneap, guitariste et également producteur entre autre de Saxon qui est quant à lui, tout en sobriété et légèrement en rentrait sur scène. Son jeu de guitare est pourtant imparable et il le démontre sur des morceaux comme "Turbo Lover" ou "Night Come Down".

Judas Priest

Judas Priest

L'écran géant présent sur scène diffuse les pochettes des albums correspondants aux morceaux joués, ce qui permet au public de ne jamais être vraiment perdu alors que résonne le classique "Freewheel Burning" magnifiquement interpreté par Rob et soutenu par un son enfin au niveau du groupe. Un moment phare de ce concert est l'arrivée de Rob Halford sur sa moto pendant "Hell Bent For Leather" et même si il n'a plus la même carrure qu'à l'époque cela fait toujours son petit effet et colle des frissons.


Alors que Scott Travis à la batterie harangue la foule en lui demandant ce qu'elle veut entendre, le public et déjà en train de hurler "Painkiller". Rob Halford est impressionnant sur le morceau pourtant impossible pour le commun des mortels à chanter et c'est à la fin de celui-ci que le groupe quitte la scène pour une petite pause sous des acclamations sans fin.


Judas Priest

Judas priest

Le groupe revient pour un rappel de la mort constitué de l'hymne "Metal Gods" suivi du classique "Breaking The Law" aux paroles plutôt difficiles à retenir mais qui sera repris pourtant parfaitement par le public avant d'achever tout ce petit monde sur un énorme "Living After Midnight" que les spectateurs auront vécu... après minuit.

Judas Priest

Judas Priest a livré un set très rythmé et a profité d'un Rob Halford de gala qui a démontré qu'il était encore et restera toujours un grand chanteur. Il faut noter aussi la prestation des deux guitaristes, proche de la perfection qui a contribué à rendre ce concert de clôture de cette première journée du Hellfest 2018 une réussite.

Setlist
01. Firepower
02. Grinder
03. Sinner
04. The Ripper
05. Lightning Strike
06. Bloodstone
07. Saints In Hell
08. Turbo Lover
09. Tyrant
10. Night Comes Down
11. Freewheel Burning
12. Rising From Ruins
13. You've Got Another Thing Comin'
14. Hell Bent For Leather
15. Painkiller
Rappel
16. Metal Gods
17. Breaking The Law
18. Living After Midnight

Photos : © 2018 Nidhal Marzouk
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements