Eyehategod au Hellfest 2018

Vendredi 22 juin 2018 – 21h50 – Valley

Eyehategod

La route bien trop droite

 

Sous la Valley, c’est lourd et c’est fort, comme toujours, et le set d’Eyehategod ne déroge pas à la règle. Assez bas du front, les titres vont droit au but, mais tournent vite en rond.

Difficile en effet de se passionner pour les Américains tant leur musique ne fait qu’entrer avec facilité dans tous les clichés inhérents au sludge. Et ce n’est pas parce qu’ils font partie des pionniers ayant posé les premières pierre que l’on doit leur offrir la moindre compassion pour autant. L’impression de juste voir un groupe lourd de plus prédomine, et la sauce peut éventuellement fonctionner pour les amateurs, en laissant les autres de côté, perplexes. Alors on prend la route, se laissant aller par la chaleur envahissante du bitume, pour finalement trouver que l’horizon a pas mal la même gueule et qu’il vaut mieux sortir à la première aire.

Pour couronner le tout, l’attitude sur scène, désinvolte et adolescente, n’aide pas. Faut avouer que quand les seules interventions sont pour faire des blagues de gosse attardé sur le sida, ça donne pas envie d’apprécier. On voulait un bon groupe de sludge, pas Blink -182.

Photos : Thomas Orlanth. Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements