Demilich au Hellfest 2018

Samedi 23 juin 2018 - 12h50 - Altar

Demilich

Sommeil : prémices

Sous l'Altar, l'humeur est moins au beau fixe. Lorsque Demilich débarque, tout le monde, groupe y compris, n'en a rien à battre. Morceau, nom du suivant, morceau, tout s'enchaîne comme une envie d'aller bosser à l'usine.

Leur death simpliste et primaire ne va strictement nulle part : pas d'envolée mélodique, de rythmique acérée qui pourrait nous envoyer valdinguer, pas de moments où l'on se dit que l'on est face à quelque chose d'unique. Pourtant, la reformation des Finlandais, qui n'ont rien sorti depuis Nespithe, en 1993, avait de quoi ramener de l'amateur des premières heures.

Mais non, la tente est à moitié vide, les metalheads sont agglutinés devant la scène par défaut, et autour, des gens assis qui attendent la suite, ou tout simplement du vide. On en observe un qui dodeline de la tête, mais sinon, à part les applaudissements d'usage, pas un pied qui bat en rythme. L'electro-cardiogramme est plat tout au long des 40 minutes.

Photos : Lionel / Born 666. Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements