Exodus au Hellfest 2018

Dimanche 24 juin – Altar – 00h00

Exodus

Une leçon magistrale de thrash

L’un des derniers groupe du Hellfest fait son grand retour sous la tente de l’Altar et si la fatigue commence à sérieusement se faire ressentir, le public est prêt à prendre sa dose de thrash.

Exodus débarque sur la scène et annonce que le set est destiné aux anciens. En effet,  la setlist est quasiment intégralement composée de vieux morceaux, exception faite du premier titre à être joué, à savoir « Blood In Blood Out » issu de l’album du même nom sorti il y a déjà quatre ans.

Les fans du combo se régalent avec un déluge de thrash aux petits oignons chanté par le charismatique et imposant Steve « Zetro » Souza qui met le feu à la scène en incitant le public à chanter avec lui à la moindre occasion.

Côté public, on retrouve les fans invétérés venus acclamer Exodus, mais aussi beaucoup de personnes qui cuvent le surplus d’alcool ingéré dans la journée, fin de festival oblige. Malgré la fatigue qui commence à se faire ressentir chez de nombreux festivaliers, les pogos et le headbanging sont de la partie et le public en redemande à chaque morceau.

Les titres cultes du groupe s’enchaînent avec l’incisif « Parasite » ou « Bonded by Blood » dont le public connaît les paroles par coeur et prend plaisir à le chanter.

« Blacklist » fait partie des moments forts de ce concert, avec son riff hypnotique et son chant qui frôle la perfection. Une batterie qui martèle le rythme avec frénésie, la basse qui fait trembler la tente et son solo démentiel joué de main de maître. Le public accompagne Steve sur le refrain. Grisant.

Côté jeu de scène, c’est du Exodus pur jus, le groupe fait le boulot et s’empare de la scène dès son entrée. Steve communique avec le public dès que possible et on ressent leur plaisir à jouer au Hellfest.

Il est 00H50, L’heure de concert est passée à toute allure et le groupe clôture cette leçon de thrash avec un des morceaux emblématiques du groupe qui est aussi le dernier de leur premier album : « Strike of the Beast ». Exodus prouve une nouvelle fois qu’ils sont le fer de lance du thrash à l’ancienne, avec un grand moment, des riffs d’anthologie, un chanteur au top de sa forme et un réel plaisir de les voir ou revoir en concert.

Setlist :

01 Funeral Hymn ( introduction)
02 Blood in, blood out
03 Deliver us to evil
04 And then there were none
05 Parasite
06 A lesson in violence
07 Blacklist
08 Bonded by Blood
09 The Toxic Waltz
10 strike of the Beast

Photographies : © Lionel / born666
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements