Dimmu Borgir au Hellfest 2018

Samedi 23 Juin 2018 -Temple – 01h05

Dimmu Borgir

La grande messe noire du Hellfest

Il est 1h00 du matin et Dimmu Borgir clôture cette journée riche en soleil et en metal. Trois groupes jouent en même temps, trois styles différents. Avec un album sorti quelques semaines plus tôt et acclamé par la critique spécialisée, il n’est pas étonnant de voir autant de monde amassé sous la temple.

Les Norvégiens s’offrent une entrée sur scène à leur image, la tente est plongée dans le noir, seuls des spots bleus éclairent la scène. Les membres arrivent habillés avec des toges à capuches mettant instantanément une ambiance très sombre et délectable dans la Temple.

Le combo démarre son set avec “The Unveilling”, un titre issu de leur dernier méfait qui passe très bien en live avec son introduction courte en chant clair et ses guitares aiguës qui ajoutent au côté malsain du morceau. Le chant de Shagrath est quant à lui sublimé par les nappes de clavier ainsi qu’une batterie d’une précision redoutable. Le morceau est calme et laisse place à un chant lyrique harmonieux du plus bel effet, qui se marie parfaitement avec le chant black metal.

Dimmu borgir n’a pas fait les choses à moitié malgré la petite taille de la scène. Celle-ci est décorée avec entre autre des pentagrammes du plus bel effet. C’est clairement le jeu de lumière qui fait la différence et qui habille le show de façon magistrale. Le public est d’ailleurs sous le charme et encourage le groupe entre chaque morceau.

Côté son, il n’y a rien à redire, c’est propre, bien balancé et très agréable à écouter notamment les phases rapides, très bien exécutées. En pleine promotion de Eonian, le combo a fait le choix de ne jouer “que” trois titres sur les dix proposés ce soir, laissant de la place aux anciens morceaux.

On retrouve donc avec plaisir le cultissime “Puritania” qui est une véritable claque en live, “Progenies of the Dead Apocalypse”, un grand moment de black metal symphonique et pour finir le show “Mourning Palace” qui sera le clou du spectacle.

Le public aura été gâté ce soir avec un show visuel magnifique et des musiciens en grande forme qui ont clôturé cette deuxième journée de festival avec brio.

Setlist :

01. The Unveiling
02. Interdimensional Summit
03. The Chosen Legacy
04. The Serpentine Offering
05. Gateways
06. Dimmu Borgir
07. Puritania
08. Council of Wolves and Snakes
09. Progenies of the Great Apocalypse
10. Mourning Palace

Photos : Draksmoon – Julie Warnier
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements