Tombs au Hellfest 2018

Samedi 23 juin 2018 - 15h05 - Temple

Tombs

Bim bam boum

 


La tente Temple. Le nom du groupe qui va droit au but. On s'attend à du black metal sale et loin d'être recherché. En réalité, Tombs officie dans le post-metal, possède une grosse diversité d'influences, et si le black metal est bien présent, il se mêle à bien d'autres couleurs.

Mike Hill, Avant-Garde, Black, Tout-Metal, Temple

The Grand Annihilation. Avec un titre pareil pour leur dernier album, on se doute que Tombs ne fait pas dans la dentelle. Et effectivement, comme un retour de masse, leurs sonorités sont lourdes à souhait. Ce qui n'empêche pas les cinq bûcherons, avec un jeu envolé, de faire groover le tout. Mike Hill, dernier rescapé et tête à penser du groupe, balance des vocaux acérés et variés malgré le caractère gras de son timbre.

Mike Hill, Avant-Garde, Black, Tout-Metal, Temple

Dans le public, si les acclamations inter-morceaux sont enthousiastes, les morceaux clouent les metalheads au sol, incapables du moindre mouvement. Vu qu'on se doute que c'est le but recherché, autant dire que c'est efficace.

Mike Hill, Avant-Garde, Black, Tout-Metal, Temple

Tombs n'invente rien, clairement. On les imagine même difficilement décoller plus haut qu'un début d'après-midi. Tombs est une mise en bouche, celle qui te laisse un gros coup de parpaing au fond du palais avant que ce dernier ne vienne t'éclater la nuque sur une formation plus violente et plus lourde encore. Et ça, Mike Hill le sait, en joue, et le fait très bien.

Photos : Lionel / Born 666. Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements