Enslaved au Hellfest 2018

Samedi 23 juin - Temple - 20h45

Enslaved (black metal progressif)

Un moment hors du temps

 


En vieux habitués du Hellfest, les Norvégiens d’Enslaved débarquent sur la Temple pour présenter E, leur dernier album. Pourtant, malgré les nombreux passages du groupe à Clisson, ce set présente une saveur particulière pour les fans, puisqu’il s’agit de la dernière date du groupe avec Cato Bekkevold qui officie derrière les fûts depuis 2003.

Mais pour l’heure pas de nostalgie puisque le combo met à l’honneur ses opus les plus récents avec un "Roots of the mountain" en ouverture. D'ailleurs, "AllfÇ«ðr oðinn " sera le seul titre antérieur à 2004 joué ce soir, comme un cadeau offert aux plus vieux fans.

Enslaved, metal, prog, black, temple, E, report, hellfest,

Le son est globalement bon et permet d’apprécier toutes les subtilités de la musique d’Enslaved. Les passages calmes et éthérés répondent aux parties tirées de l’héritage black metal de l’histoire du groupe, tout en proposant un style personnel. Arve Isdal (guitare) évolue dans un registre bien différent que ce qu’il peut jouer avec Audrey Horne. Pourtant, malgré l’ambiance plus glaciale de la musique d’Enslaved, le guitariste, torse nu, reste rock n’ roll jusqu’au bout des ongles et fait clairement le show pour le public comme pour les photographes. De quoi contraster avec Ivar Bjornson, bien plus en retrait scéniquement, les yeux baissés constamment sur sa guitare. 
 

Enslaved, metal, black, prog, hellfest, report, temple


L’audience accueille avec beaucoup d’enthousiasme le groupe et si certains peuvent reprocher le tournant plus mélodique du combo depuis quelques années, il faut reconnaître que les spectateurs applaudissent à tout rompre à la fin de chacune des longues pièces épiques. Enslaved a d’ailleurs compris comment se mettre le public dans la poche, et c’est tout naturellement que Grutle Kjellson (basse, chant) se lance dans un début de Marseillaise pour remercier les festivaliers, ces derniers reprenant l’hymne national a capella.

Les deux extraits tirés de E, le dernier opus du groupe, sont autant de bons moments qui prouvent que la formation maîtrise parfaitement son sujet et son évolution musicale.

Enslaved, metal, prog, hellfest, temple, live, report,

Avec seulement une heure de jeu accordée aux Norvégiens, le set semble passer très rapidement, probablement parce qu'Enslaved parvient à envoûter son auditoire et à lui faire vivre un moment hors du temps. Le combo aura donc su donner un excellent concert pour célébrer de la plus belle des manières la dernière date de son batteur derrière les fûts.

Setlist Enslaved :

Roots of the Mountain
Ruun
Storm Son
One thousand years of Rain
Sacred Horse
AllfÇ«ðr oðinn
Isa

Photographies : © Lionel / Born 666
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements