Exumer au Hellfest 2018

Dimanche 24 juin – Altar - 14h20

Exumer (thrash metal)

Possessed by thrash !

Depuis quelques années, le thrash metal occupe une place de plus en plus importante sous l'Altar, scène jusqu'alors principalement dédiée au death. Preuve en est en ce dimanche après-midi avec la venue d'Exumer, vétéran du thrash metal d'Outre-Rhin. Si le combo n'a jamais connu le succès d'un Kreator, Sodom ou Destruction, c'est en partie en raison d'un rapide split, survenu cinq ans après sa formation.

Reformé depuis 2008, le quintette reste rare dans nos contrées, le dernier show français d'Exumer remontant à l'édition 2014 du Fall of Summer. Malgré une telle rareté scénique en France, l'Altar reste très clairsemée au moment où le combo entre en scène. Les premiers rangs sont pourtant totalement impliqués, mais la tente regorge de festivaliers venus se poser à l'ombre de l'Altar le temps de reprendre des forces, ne jetant que quelques coups d'oeil furtifs à la prestation des Allemands.

Exumer, hellfest, thrash, altar, live, report, von stein

Mais il faut dire que le set n'a pas de quoi séduire les curieux de passage notamment en raison d'un son particulièrement brouillon sur les premiers titres. Le spectre sonore est en effet dominé par le duo basse/grosses caisses, écrasant totalement le chant de Mem Von Stein. Du point de vue du jeu de scène, le combo est également peu mobile, notamment Ray Mensh, guitariste historique du groupe. Seul Von Stein tente de faire participer le public, qui réagit mollement par quelques pogos de complaisance. Pourtant, le thrash des Allemands est plutôt bien écrit, et même s'il n'apporte pas grand chose par rapport aux autres combos du genre issus des années 80, le style est suffisamment jubilatoire pour mettre une ambiance de feu, ce qui ne sera malheureusement pas le cas.

Exumer, live, thrash, hellfest, metal, report, altar, 2018

Question communication, le chanteur intervient peu, à l'exception de quelques "comment ça va, France ?" dans notre langue, ou lorsqu'il dédie "Journey to Oblivion" à Lemmy Kilmister (étonnant dans la mesure où ce titre évoque plus Exodus que Motörhead).

Etonnament, les Allemands ne se reposent pas sur leur glorieux passé et leur premier opus Possessed by Fire (1986), mettant principalement l'accent sur le dernier album d'Exumer, The Raging Tides (2016). Peut-être que les amateurs du combo auraient préféré un set plus orienté vers les vieux classiques, ce qui expliquerait pourquoi l'audience semble globalement peu investie au cours des quarantes minutes de jeu accordées à Exumer. On peut ainsi regretter ce choix de setlist, les conditions sonores désastreuses et le manque d'intérêt du public venu peu nombreux. Espérons que les Allemands repasseront plus vite dans nos contrées qu'à l'accoutumée, histoire de rectifier le tir.

Exumer, live, thrash, metal, altar, hellfest, report, von stein,

Setlist Exumer

Intro
The Raging Tides
Brand of Evil
Journey to Oblivion
The weakest Limb
Catatonic
Fallen Saint
Vermin of the Sky
Dark Reflections
Possessed by Fire

Photographies : © Thomas Orlanth 2018
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe
www.thomasorlanth.com page facebook ici

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements