Misanthrope au Hellfest 2018

Vendredi 22 Juin – Altar – 12h50

Misanthrope (death metal/avant-garde)

Acte I Scène I
 

En 2015, les musiciens de Misanthrope avaient déjà foulé les planches du Hellfest, avec leur side-project Argile. Avant cela, c'était en 2013 que la formation menée par S.A.S de l'Argilière (aka Philippe Courtois) était passée à Clisson pour la dernière fois. Et vu la qualité de Alpha X Omega, le dernier album du quatuor, ce n'est pas étonnant de voir que la tente est bien remplie au début du set de Misanthrope.

Pourtant, alors que résonnent les première notes de "La Fabrique du Fataliste", les conditions sonores ne sont pas à la hauteur du groupe, puisque l'on peine à entendre la voix de S.A.S de l'Argilière ainsi que la guitare d'Anthony Scemama, masquées par les coups de butoirs de Gaël Féret sur sa grosse caisse. C'est d'autant plus dommage que ces mauvais conditions sonores ne seront jamais vraiment réglées pendant le concert.

Misanthrope, Hellfest, Altar, SAS de L'argilière, metal, report, 2018

Cela n'empêche pas le groupe de donner le meilleur de lui-même, notamment le leader, toujours très théâtral, qui débute le concert lunettes noires sur le nez, avant de les retirer pour instaurer d'avantage de communication avec son public. C'est d'ailleurs le point fort du combo, puisque Philippe remercie plusieurs fois les festivaliers, rappelant que "sans vous nous ne sommes rien". Un bel exemple de l'humilité qui caractérise ce combo. D'ailleurs, le public réserve un bel accueil au quatuor, en se lançant dans un pogo sur les classiques que sont "1666 Théâtre Bizarre" et "Bâtisseur de Cathédrales".

Misanthrope, Hellfest, Altar, metal, 2018,

Techniquement, le combo est très en place, Jean-Jacques Moréac nous éblouissant sur les plans de basse slappés. Les deux extraits d'Alpha X Omega s'insèrent parfaitement à la setlist composée de classiques du groupe. On aurait toutefois pu espérer un "Mélissa & Darvulia" au feeling très rock, qui aurait à coup sûr séduit de nombreux festivaliers qui ne connaissent le groupe que de façon superficielle. "Batisseur de Cathédrales" termine le set sur une très bonne note puisque de nombreux festivaliers semblent connaître le titre, sur lequel S.A.S de l'Argilière se fait toujours plus théâtral et communicatif.

Misanthrope a réalisé un set fort sympathique qui sera passé trop vite, malheureusement entaché par des conditions sonores déplorables. Dommage car sans ce point négatif, il est certain que le concert aurait été grandiose.

SAS de L'argilière, Misanthrope, Hellfest, metal, live, report, Altar, 2018

Setlist :

La Fabrique du Fataliste
Le Roman Noir
Les Lamentations du Diable
Misanthrope Necromancer
Noyade Abyssale
1666 Théâtre Bizarre
Bâtisseur de Cathédrales

Photographies : © Lionel / Born 666
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe. 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements