DOSSIER : Hellfest 2018


HELLFEST 2018 : LE DOSSIER COMPLET

Couverture de l’intégralité des concerts

Une nouvelle fois, l’équipe de La Grosse Radio vous propose le plus gros dossier du net sur le plus célèbre festival de metal français ! Report intégral, photos d’ambiance, les nouveautés, on recommence pour cette édition 2018.

Edition de la maturité ? On pourrait presque l’affirmer. Car si l’édition 2017 était au taquet sur les nouveautés, cette formule a repris énormément de la précédente avec un certain retour sur quelques points litigieux. Et quelques surprises évidemment.
 


Les plus grosses nouveautés sont l’apparition de pavés devant les Mainstages et la Warzone, limitant grandement la poussière qui prenait son envol au moindre circle-pit. La peur légitime de blessure sur les pavés n’était pas négligeable, mais vu l’état de la pelouse du dimanche les années précédentes… Même si la poussière était toujours au rendez-vous, surtout dans la forêt, les scènes étaient déjà beaucoup plus vivables et les gros nuages des années précédentes absents.
 


Le Hellfresh avait été très bien accueilli avec les grosses chaleurs des années précédentes, c’est un double mur d’eau qui s’est invité cette année. Procédé que vous aviez pu découvrir entre autre au Futuroscope (sans se baigner dessous), deux grandes arcades permettaient de se rafraîchir en quelques secondes, tout en dessinant des formes géométriques, du texte ou le logo du Hellfest, le tout en circuit fermé pour une logique d’économie. Excellente idée même si les abords de ces fontaines ont vite tourné en marécages. L’éclairage nocturne mettait vraiment le système en valeur, belle intégration dans le décor ambiant comme toujours.
 


Si l’esprit post-apocalyptique / ferraille / fournaise à la nuit tombée est toujours là, quelques ajouts ont été bienvenus. De nouveaux bars thématisés face aux Mainstage avec un peu de relief, l’aplanissement de la moitié des ‘gradins’ de la Warzone pour mieux circuler, une boule de feu immense surplombant le festival… Le site paraît encore plus beau, surtout la nuit avec le retour des symphonies de feu un peu partout. Plus de tyrolienne face aux Mainstages cette année, la grande roue reste la seule attraction toujours très prisée malgré les critiques.
 


Lors des précédentes éditions, l’affluence au merch du festival n’avait pas été un gros soucis pour grand monde, en tout cas comparé à cette année. Car dès le vendredi 11h, ce sont quatre files de 200m minimum qui se dessinent devant les containers dédiés, quasiment persistantes jusqu’au moins au samedi soir. On ne peut que féliciter l’organisation des stocks prévus, très très peu d’objets sold-out jusqu’au samedi cette année !

Le Hell-City Square, qui constitue l’entrée du festival, continue de se développer. La petite Hell Stage centrale est toujours là, accueillant comme l’an dernier le spectacle de catch musical qui avait eu beaucoup de succès. Merch, restaurants, de nouveaux partenaires, pas de gros changement de ce côté là du festival. Si ce n’est la barrière pour canaliser les fans intéressés par l’achat de pass pour la prochaine édition, barrière qui s’étala jusqu’à la pose des bracelets… Quelques limites à nouveau visibles dès le jeudi soir, le site un peu petit lors de l’accueil des campeurs avec des stands de nourritures aux files interminables, une paille au sol glissante et poussiéreuse… Mais le confort reste encore bien au dessus de la moyenne des autres festivals.
 


Une animation bien sympathique a vu un gros développement cette année: les Hell Sessions sur le parking du Leclerc de Clisson. Point de ralliement incontournable des campeurs pour son stock de bière infini, la grande surface bien rodée à l’exercice accueillait cette année deux scènes, un bar et quelques stands. Des concerts dès le mercredi sur place sans interruption, avec la présence exceptionnelle de Nono de Trust le jeudi après midi, pour un petit boeuf !

 


Le système cashless de cette année a été une grande réussite. Très peu de files d’attentes aux points de rechargement, tout se déroulait sur smartphone et assez simplement il faut l’avouer. Hormis les rechargements automatiques capricieux le vendredi, pas de gros soucis à signaler de notre côté, bravo pour cela. La même puce au poignet permettait de valider l’accès au festival avec des portiques électroniques.

La partie VIP reste quasiment intacte, avec un peu plus de tables et de chaises que l’année passée. Le bassin et sa fontaine rafraîchissante toujours au rendez-vous, avec quelques baigneurs tout au long du week-end. Les arches squelettes au dessus des bars font toujours le même effet, surplombant les deux flippers Iron Maiden et AC/DC à disposition du public gratuitement ! Lemmy aurait été content…


Au final, que faudrait-il améliorer pour la prochaine édition ? En priorité selon nous, le nombre de stands près du camping, l’offre repas étant bien trop juste le jeudi soir lorsque le camping se remplit, avec des files interminables pour le moindre sandwich. La paille idéale par temps humide, l’est vraiment moins par temps sec, et la poussière dégagée dès le jeudi soir rendait l’air assez irrespirable en allant vers le camping. Une meilleure gestion des flux pour le merch et sur le site en général, même si de gros progrès ont encore été réalisés. On imagine que le staff saura encore faire évoluer son site avec plus de décors ou d’animations. Il devient tout de même difficile de trouver quelque chose à redire tant l’organisation a su se remettre en question… A l’année prochaine pour un nouveau dossier Hellfest !
 

Merci Ben !

 

*LES REPORTS*

* VENDREDI 22 JUIN *

– Mainstage 1 –

Mos Generator
Toseland
The Chris Slade Timeline
Rose Tatoo
Joan Jett
Europe
Hollywood Vampires
Judas Priest

– Mainstage 2 –

Malemort
Bukowski
Tesseract
Sons of Apollo
Converge
Meshuggah
Steven Wilson
Stone Sour
A Perfect Cicle

– Temple –

Caïnan Dawn
Darkenhöld
Schammasch
Nordjlevel
Saor
Mysticum
Sólstafir
Satyricon
Therion

– Altar –

Drakwald
The Walking Dead Orchestra
Misanthrope
Benighted
Voight-Kampff
Demolition Hammer
Carnivore A.D.
Suffocation
Napalm Death

– Warzone –

Bunkum
Spermbirds
Hard-Ons
Seven Hate
Burning Heads
Uncommonmenfrommars
Svinkels
Bad Religion
Rise Against

– Valley –

Fange
Sons of Otis
Dopethrone
Celeste
Bongzilla
Crowbar
Church of Misery
Eyehategod
Corrosion of Conformity

* SAMEDI 23 JUIN *

– Mainstage 1 –

Breed Machine
Savage Messiah
L7
Tremonti
Jonathan Davis
Bullet for my Valentine
Deftones
Avenged Sevenfold

– Mainstage 2 –

Redemption
Black Bomb A
Eskimo Callboy
Rise of the Northstar
Powerflo
Pleymo
Body Count
Limp Bizkit
Parkway Drive

– Temple –

Pensées Nocturnes
Hantaoma
Misþyrming
Oranssi Pazuzu
Heilung
Arkona
Enslaved
Watain
Dimmu Borgir

– Altar –

Hexecutor
Bloodshot Dawn
Demilich
Psykup
Akercocke
Memoriam
Kataklysm
Children of Bodom
Nile

– Warzone –

Incendiary
Get the Shot 
Knocked Loose
Turnstile
Modern Life is War
Terror
Madball
Cro-Mags
Hatebreed

– Valley –

Black Rainbows
Monolord
Jessica93
1000Mods
Ho99o9
Dälek
Orange Goblin
Dead Cross
Neurosis

* DIMANCHE 24 JUIN *

– Mainstage 1 –

The Raven Age
Orden Ogan
Primal Fear
In this Moment
Iced Earth
Accept
Megadeth
Iron Maiden
Nightwish

– Mainstage 2 –

Feed the Rhino
Stray from the Path
Shinedown
Asking Alexandria
Killswitch Engage
Arch Enemy
Alice In Chains
Marilyn Manson

– Temple –

Plebeian Grandstand
Au-Dessus
The Great Old Ones
Tombs
Månegarm
Batushka
Septicflesh
Ensiferum
Carpenter Brut

– Altar –

Malkavian
Crisix
Rotten Sound
Exumer
The Lurking Fear
Exhorder
Amorphis
At the Gates
Exodus

– Warzone –

Pogo Car Crash Control
The Good, The Bad and the Zugly
The Lords of Altamont
The Bronx
Les Sheriff
Backyard Babies
Gluecifer
The Hellacopters
Turbonegro

– Valley –

The Texas Chainsaw Dust Lovers
Lucifer
Warning
Grave Pleasures
Nebula
Zeal and Ardor
Baroness
Kadavar
Amenra

*BONUS – LES INTERVIEWS*

Entretien avec Avenged Sevenfold
Entretien avec Akercoke
Entretien avec Black Bomb A
Entretien avec Alice in Chains
Entretien avec Malemort
Entretien avec BullRun (Hell Sessions)

 

 

Crédit photos: Draksmoon – Julie Warnier
Utilisation interdite sans accord du photographe.



 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements