Megadeth – Rééditions de The World Needs a Hero et The System Has Failed

Megadeth a l’habitude de proposer des rééditions d’album, ce qui est très apprécié pour certains d’entre eux, notamment celle du premier essai du groupe Killing Is My Business… and Business Is Good qui fut réédité l’an passé, et qui méritait bien une petite cure de jeunesse ! En ce début d’année, le groupe de thrash metal nous propose la réédition de deux de ses albums : The World Needs A Hero et The System Has Failed, ces deux albums étant les seuls produits par Sanctuary Records sur toute leur discographie.

The World Needs A Hero


Sorti en 2001, cet album marque l’arrivée de Megadeth dans les années 2000, avec un line-up qui a encore changé après le départ de Marty Friedman, guitariste exceptionnel qui a contribué aux plus gros succès du groupe : Rust In Peace, Coutdown Extinction et Youthanasia. Il est remplacé par Al Pitrelli, qui avait déjà collaboré avec de nombreux artistes auparavant (Alice Cooper, Savatage, Asia …) et qui fait un très bon travail en compagnie de Dave Mustaine, avec lequel d’ailleurs il coécrit le morceau « Promises ».

L’album est rempli de pépites thrash, dont « Dread And The Fugitive Mind » , « Disconnect » ou bien « 1000 Times Goodbye ». Certaines compositions de The World Needs A Hero sonnent un peu plus commerciales qu’habituellement, notamment sur le single « Moto Psycho », mais cela reste dans la lignée de l’album précédent Risk, et on retrouve quand même le génie de son guitariste/chanteur qui a toujours su se renouveler à travers les décennies.

On note aussi la présence d’un morceau instrumental sur ce disque, qui est « Silent Scorn », titre en acoustique, sonnant un peu comme une musique de film à la Ennio Morricone, et qui amène au morceau thrash « Return To Hangar », en référence au fameux « Hangar 18 » qui a aussi inspiré la pochette de Rust In Peace. Dans la réédition, nous avons le droit à un morceau supplémentaire qui est une ballade du nom de « Coming Home », et qui apparaît originellement dans la version japonaise de l’album.

The System Has Failed

Après une séparation du groupe en 2002, Megadeth revient deux ans plus tard avec cet album, qui, à l’origine, devait être uniquement un album solo de Dave Mustaine. En effet, pour la première fois, le line-up de The System Has Failed ne comporte pas le bassiste et co-fondateur du groupe David Ellefson. Cependant, le guitariste Chris Poland, qui faisait partie de Megadeth pour leurs deux premiers opus (Killing Is My Business… and Business Is Good et Peace Sells) est de retour en studio pour cet album ; or, il rejoindra le groupe uniquement pour les sessions studio de The System Has Failed, mais pas en tant que membre permanent.

Cet album est très intéressant, il a une approche différente en terme de composition, tout en gardant le côté thrash, caractéristique de Dave Mustaine. On retient les morceaux « Blackmail the Universe » pour bien démarrer, « Kick The Chair » dans lequel on peut entendre le fameux « the system has failed », ou encore « Back in the Day » précédé par l’instrumental « I Know Jack », contenant un extrait d’un célèbre discours du Sénateur Lloyd Bentsen en 1988.

Pour anecdote, le morceau « Die Dead Enough » a été écrit suite à une demande des producteurs du jeu vidéo Tomb Raider, le morceau devait apparaître dans le deuxième volet du jeu, mais Mustaine refusa finalement leur offre. Il a même été sujet que le titre apparaisse dans le premier volet du film d’horreur Saw, mais cela n’a malheureusement pas eu lieu.

Sortie des rééditions de The World Needs A Hero et The System Has Failed le 15 février 2019. 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements