Whitechapel (+ Fractal Universe) à  Petit Bain (15.06.19)

Fin mars 2019, Whitechapel dévoilait son septième opus The Valley, album plutôt surprenant et trois mois après c’est une tournée européenne pour le défendre qui est entamée.  Quoi de mieux que de commencer cette tournée en France, retour sur une soirée qui a fait trembler la salle de Petit Bain de Paris.

 

Fractal Universe

Antoine Beaucourt, fractal universe, petit bain, concert, 2019, death metal technique

Fractal Universe passait il y a peu, en avril, au Petit Bain de Paris pour ouvrir le concert des Black Dahlia Murder et c’est en première partie de Whitechapel que nous les retrouvons ce soir dans la même salle. Le combo tout droit venu de Nancy ouvre son set avec le titre « Sons of Ignorance » titre de death metal progressif tourné vers le djent. L’ambiance est un peu calme en ce début de soirée mais cela n’empêche par certains de bouger en rythme. Le titre offre quelques passages où le chant est tantôt clair tantôt murmuré. Les titres s’enchainent plutôt bien malgré le fait que toute la salle n’accroche pas avec le quatuor.

Durant la chanson « Architectural Aberrations », la fosse commence à s’agiter de plus en plus sur le rythme entraînant du titre. Elle a droit à des sortes de breakdowns avant que le chanteur guitariste du groupe ne demande à Petit Bain si tout va bien. Fractal Universe nous offre un bon solo de guitare avant la fin du morceau.

fractal universe, concert, petit bain, 2019, death metal technique, antoine beaucourt

Pour un groupe français, la bande se montre quelque peu timide et discrète et enchaîne de longues partie instrumentales. Il s’inspire de diverses influences grâce aux utilisations alternées de chant clair de chuchotements et de growl.

Arrive le dernier morceau du set du quatuor avec « Decline » et c’est un wall of death qui se crée et montre que la fosse est prête à accueillir le plat de résistance de la soirée qui n’est autre que Whitechapel. Le titre mélange encore plusieurs influences, en passant par du death technique, du death progressif et du djent. Fractal Universe finit son set avec le meilleur morceau de la soirée et le guitariste chanteur termine de jouer dans la fosse avant de prendre une photo souvenir avec le public parisien.

fractal universe, death metal technique, concert, 2019, petit bain, antoine beaucourt

Setlist :
Sons of Ignorance
Oneiric Realisations
Architectural Aberrations
Rising Oblivion
Parabola of Silence
Decline

 

Whitechapel


whitechapel, concert, petit bain, 2019, the valley, deathcore, antoine beaucourt

La salle est plongée dans le noir et le rouge et peut observer en backround le fameux œil qui fait figure de logo de The Valley, nouvel album de Whitechapel. Le combo américain fait son entrée sur le titre « Brimstone » qui se charge complètement d’ouvrir en beauté le concert. Phil Bozeman (le chanteur) est clairement en pleine forme, ne cesse déjà de monter sur un caisson devant la scène et envoie très fort avec son growl. La salle répond complètement à l’énergie du groupe et se retrouve dans une ambiance digne d’un show de deathcore. Les breakdowns du titre fusent et Whitechapel enchaine avec deux autres titres de The Valley qui sont « Forgiveness Is Weakness » et « Black Bear ». Monsieur Bozeman est connu pour l’utilisation plutôt énorme de sa voix et c’est encore un fait qu’il confirme en plein live car il ne peine pas à atteindre les graves comme les aïgus. L’énergie du groupe se ressent également chez Alex l’un des guitaristes et Gabe le bassiste. La fosse quant à elle s’est transformée en véritable champ de bataille.

Whitechapel, 2019, concert, deathcore, the valley, petit bain, antoine beaucourt

Le groupe n’oublie certainement pas ses autres compositions et va faire un tour du côté de Mark of The Blade avec les titres « The Void », « Mark Of The Blade » et « Elitist Ones ». Pour le début de « The Void », tout est calme et l’on s’attend à entendre l’un des nouveaux titres de Whitechapel mais contre tout attente c’est bien « The Void » qui finit par ouvrir les hostilités. Phil Bozeman est déchainée tout comme la fosse. Aucun répit n’est permis et attention aux plus faibles qui finissent par quitter la fosse tellement il y fait chaud ou tellement le risque de s’y faire blesser est présent. Les slams débutent aussi à répétition et le combo ne laisse pas place aux doutes quant à un éventuel refroidissement du combo.

whitechapel, deathcore, concert, petit bain, 2019, the valley, antoine beaucourt

Le piano de « Make It Bleed » résonne et on comprend que c’est au tour de l’album éponyme des Américains d’être joué. La voix de Phil ne cesse d’impressionner et les passages instrumentaux quelque peu orientaux qui alternent avec du deathcore renforcent l’ambiance « énervée ». Le public a également le droit à la surprise d’entendre le titre « End of Flesh » qui n’a pas été joué en live depuis 2016.

whitechapel, concert, petit bain, 2019, deathcore, the valley, antoine beaucourt
whitechapel, concert, petit bain, 2019, deathcore, the valley, antoine beaucourt

Un wall of death se crée sur les débuts du morceau « Father of Lies » et Petit Bain tremble dans son intégralité. La fosse quant à elle connait bien les paroles et les refrains même des morceaux les plus anciens. Retour au nouvel album avec le titre « When a Demon Defiles a Witch » qui se trouve être le plus « calme » du groupe et qui permet enfin d’entendre la voix claire en live de Phil. Et c’est tout aussi magique qu’en écoutant l’album.

Les Américains offrent encore quelques titres avant de se faire rappeler sur le titre « The Saw is the Law », bonne manière de finir ce show agité. Une fois la chanson arrivée à son terme, le groupe fait ses au revoirs au public sauf que les Parisiens en redemandent. Ils en redemandent tellement qu’ils resteront au moins cinq minutes dans la salle à rappeler Whitechapel pour un autre rappel avant de comprendre que le show est véritablement terminé. Le combo a donc frappé très fort pour ce début de tournée.

whitechapel, concert, 2019, deathcore, petit bain, the valley, antoine beaucourt

Setlist :
Brimstone
Forgiveness Is Weakness
Black Bear
The Void
Mark Of The Blade
Elitist Ones
Make It Bleed
I, Dementia
End of Flesh
Father Of Lies
When a Demon Defiles a Witch
Let Me Burn
Our Endless War

Encore
The Saw Is the Law

Photos : Antoine Beaucourt
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements