Testament au Hellfest 2019


Dimanche 23 juin – Mainstage 2 – 16:55

Testament

« …un show brut de décoffrage et sans concession droit dans les dents.« 

 

Propulsé sur une Mainstage pour la seconde fois au Hellfest, Testament a à cœur de toucher un public plus large que celui qui se presse habituellement à la barrière de ses concerts sous les tentes extrêmes. L’horaire relativement précoce ne permet aucun artifice pour transformer l’essai : le groupe doit donc se reposer sur ce qu’il fait de mieux, à savoir offrir un show brut de décoffrage et sans concession droit dans les dents.

Pourtant, les Californiens ne sont pas aidés par un son capricieux qui rend le début du set peu lisible. “Brotherhood of The Snake” lance la cavalcade mais ne peut en conséquence être que partiellement apprécié par les fans le connaissant sur le bout des doigts. L’album éponyme est également représenté par “The Pale King”, preuve appréciable d’une sérieuse volonté de promouvoir le dernier effort des thrasheurs et de ne pas se reposer uniquement sur ses classiques. Néanmoins, passés ces deux titres, c’est une avalanche de hits qui nous attend, au détriment d’autres morceaux plus récents comme « Born In a Rut » que l’on attend toujours sur scène.

testament, thrash, MainStage, 2, hellfest, Festival, france, 2019, live, chuck, billy

Au chant, Chuck Billy affiche une forme exemplaire, et exploite tout son coffre avec pour seul objectif une agressivité permanente et délicieuse. Il rappelle notamment à quel point le Hellfest est l’un de ses festivals favoris, et son engagement ne vient que renforcer ce message. Gene Hoglan se saisit d’un micro après 30 minutes pour annoncer l’anniversaire de l’imposant frontman, et encourage le public à entonner un “Joyeux anniversaire” du plus bel effet. Aux côtés de Billy, la paire de guitaristes Skolnick/Peterson se montre soudée comme jamais et d’une efficacité imparable. Les classiques tels que “Practice What You Preach” ou encore “Into The Pit” profite de leur jeu précis et incisif pour gagner encore en hargne. Le public ne s’y trompe pas et lance spontanément walls of death et circle pits à n’en plus finir, sous le regard satisfait du taulier.

testament, thrash, MainStage, 2, hellfest, Festival, france, 2019, live, Peterson

Malheureusement, si la balance s’améliore au fur et à mesure du set, elle n’atteint jamais un équilibre vraiment satisfaisant, et restera le seul élément en demi-teinte d’une prestation remarquable. Nul doute que Testament a aujourd’hui marqué de gros points, qui – on l’espère – lui vaudront un retour à Clisson plus haut encore sur l’affiche. Qui sait, pourquoi pas la clôture d’une des trois journées en Enfer ?

Setlist :
Brotherhood of the Snake
The Pale King
More Than Meets the Eye
Practice What You Preach
The New Order
Electric Crown
Into the Pit
Over the Wall
Disciples of the Watch
The Formation of Damnation

testament, thrash, MainStage, 2, hellfest, Festival, france, 2019, live, skolnick, alex

Photographies : © Julie Warnier / Draksmoon 2019
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe


Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements