Acid King au Hellfest 2019

Dimanche 23 juin - Valley - 17h40

Acid King

Un show doomesque

Les festivaliers viennent trouver un peu de fraîcheur et d’ombre sous la Valley. Ça tombe plutôt bien, car le concert d’Acid King s’apprête à commencer. Ces derniers célèbrent les 20 ans de leur album Busse Woods. Le trio américain foule la scène du Hellfest après un dernier show en 2014 des plus convaincants. Qu’en est-il pour cette édition 2019 ?

Pour fêter l’anniversaire de Busse Woods, quoi de mieux lancer le morceau donnant son nom à cet album ? “Busse Woods” ouvre donc ce show doomesque, tout en lenteur et en efficacité. S’ensuit “Drive Fast, Take Chances”, la machine est lancée.

Les trois musiciens sont stoïques, imperturbables, et communiquent assez peu avec l’audience pourtant venue en masse pour assister à ce show. Pas d'inquiètude, cela est plutôt habituel pour le groupe. Pas de besoin de paroles inutiles: Quelques sourires, et une musique qui fait tout le travail, suffisant donc pour immerger les festivaliers dans leur univers.

acid king, hellfest

Le jeu de basse de Mark Lamb est rapide et groovy à souhait, contrastant avec le jeu de guitare de Lori S. qui balance, elle, des notes de guitare lancinantes et lourdes. Si côté instrument, la lourdeur est de mise, la voix planante de Lori S. vient apaiser tout cela. Le cocktail est parfait.

Acid King est un groupe impressionnant à voir en live: leur son, toujours dégoulinant de basse, fait littéralement vibrer le public. A la batterie Bil Bowman est solide et puissant, sans fioritures.

acid king, valley, hellfest

En arrière plan, des images défilent, explosions, couleurs, etc. tout ce jeu visuel vient renforcer le côté hypnotisant de la formation. Si le groupe reste relativement stoïque, il faut dire que le public ne se déchaîne pas non-plus. Si une atmosphère doom régne et si celle-ci n’appelle évidemment pas aux circle pits, l’accueil fait au groupe aurait pu être meilleur.

Nous mettrons cela sur le compte de la chaleur et de la fatigue, en cette chaude dernière journée de festival. Malgré tout, la prestation d’Acid King ne baisse pas en intensité, le lancement de “Electric Machine” est largement acclamé par les festivaliers. Acid King a aujourd’hui livré un concert de qualité, à l’image de leur carrière : à la fois calme et puissant.

Setlist:
Busse Woods
Drive Fast, Take Chances
Silent Circle
Laser Headlights
Free
Electric Machine
Blaze In

Crédit photos: Valentin / Hysteria
Utilisation interdite sans accord du photographe.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements