Fiend au Hellfest 2019

Samedi 22 juin - Valley - 11h40

Fiend

Fly me to the Moon...

Les Parisiens de Fiend attaquent la Valley pour trente minutes de sludge-doom-stoner posé mais pas trop (comparé à d'autres projets de passage à la Valley), le quatuor va poser rapidement ses bases devant une foule plutôt conséquente à cette heure-ci.

Au programme de cette demi-heure, du gros riff, un son massif et des voix lointaines. Ici pas de décor, d'écran ou de pyro, juste du son de qualité. Pas beaucoup d'interaction ni entre les musiciens ni vers le public, mais l'ambiance est tout de même très présente et la cohésion parfaite, avec des lumières discrètes, aidant le combo à développer son univers avec simplicité.

La musique du projet reste proche de Tool (dont Fiend a partagé la tournée récente) mais se veut à la fois planante, puissante, mélodieuse, variée, et au final assez accessible. Pas de long passage répété à l'infini, chaque note est importante et prend sa place dans un tableau différent à chaque titre. De même pour le rythme, bien loin du sludge qui met trois plombes à démarrer, le projet nous balade à sa guise en sachant accélérer ou calmer le jeu avec une grande maîtrise. Le chant complète le tableau quand il le faut, à sa place, comme un bonus. Des influences rock apparaissent parfois au détour d'un solo mélodique, ou d'une structure couplet – refrain rarissime dans ce style.

Avec un final aussi simple que le set entier, le groupe s'éclipse en peu de temps après l'ovation de la foule. Un public qui aura été tenu pendant trente minutes sans folie ni pogos, comme happé dans la dimension Fiend. Encore un projet français de qualité.

Copyright photo: Lukas Guidet,
Utilisation interdite sans accord du photographe.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...